June 15, 2020 / 5:10 PM / 19 days ago

Jaguar Land Rover va supprimer 1.100 emplois

BANGALORE, 15 juin (Reuters) - Jaguar Land Rover (JLR) va supprimer environ 1.100 emplois intérimaires et va s’efforcer de réaliser un milliard de livres (1,1 milliard d’euros) d’économies supplémentaires pour faire face à la crise provoquée par le coronavirus, a annoncé lundi le groupe indien Tata Motors , propriétaire du constructeur automobile haut de gamme.

Tata Motors s’attend désormais à ce que sa filiale réalise 5 milliards de livres d’économies d’ici mars 2021, a précisé le directeur financier du groupe indien, PB Balaji, ajoutant que, sur cette somme, 3,5 milliards ont déjà été réalisées.

Les dépenses d’investissement de Jaguar Land Rover vont en outre être ramenées à 2,5 milliards de livres sur l’exercice en cours, contre plus de 3 milliards lors des années précédentes.

L’objectif de ces mesures est de préserver la trésorerie et d’établir des priorités dans les investissements, a dit PB Balaji à la presse.

Jaguar Land Rover, dont dépendent en grande partie les revenus de Tata Motors, a subi sur le trimestre janvier-mars une perte avant impôts de 501 millions de livres en raison de l’impact de 800 millions de livres provoqué par la pandémie de COVID-19.

Ralf Speth, qui dirige JLR depuis 2010, quittera ses fonctions à l’expiration de son contrat en septembre. (Chandini Monnappa à Bangalore et Aditi Shah à New Delhi version française Bertrand Boucey, édité par Jean-Stéphane Brosse)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below