for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
International

Liban: Des manifestants bloquent des routes sur fond de crise économique

Des manifestants au Liban ont bloqué des routes autour de la capitale Beyrouth et d'autres villes du pays en incendiant des pneus et des poubelles jeudi pour protester contre l'effondrement de la devise nationale et les difficultés économiques croissantes. /Photo prise le 11 juin 2020/REUTERS/Mohamed Azakir

BEYROUTH (Reuters) - Des manifestants au Liban ont bloqué des routes autour de la capitale Beyrouth et d’autres villes du pays en incendiant des pneus et des poubelles jeudi pour protester contre l’effondrement de la devise nationale et les difficultés économiques croissantes.

La livre libanaise a perdu 70% de sa valeur depuis octobre dernier, une crise économique qui a alimenté le mouvement de contestation et de remise en cause des élites accusées de corruption.

A travers tout le pays, les manifestants ont exprimé leur mécontentement à l’égard de la classe politique par des chants et en incendiant divers objets sur les principales artères routières.

Il s’agit des rassemblements les plus importants depuis l’instauration mi-mars de mesures de confinement destinées à lutter contre le coronavirus.

Les manifestants à Tripoli, deuxième plus grande ville du pays, dans le nord, ont lancé des cocktails Molotov contre le siège de la banque centrale, provoquant un incendie et incitant les forces de sécurité à faire usage de gaz lacrymogène, ont rapporté des témoins.

Un conseil des ministres se tiendra en urgence vendredi pour discuter de la situation monétaire, ont fait savoir dans un communiqué les services du Premier ministre Hassan Diab.

Issam Abdallah et Imad Creidi; version française Jean Terzian

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up