for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Sociétés

La France va mettre en place un fonds pour protéger ses start-up - Le Figaro

PARIS, 4 juin (Reuters) - Le gouvernement français va créer un fonds de souveraineté, qui pourrait être doté de 500 millions d'euros dès 2021, pour éviter que des start-up nationales jugées stratégiques ne soient rachetées par des géants étrangers du numérique, en particulier américains comme les "Gafa", rapporte jeudi Le Figaro here sur son site internet.

Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, et Cédric O, secrétaire d’Etat au numérique, devraient annoncer la création de ce fonds lors de la présentation vendredi de leur plan de soutien au secteur des nouvelles technologies sur fond de crise économique liée à l’épidémie provoquée par le nouveau coronavirus.

Ce plan de soutien devrait aussi prévoir le doublement du French Tech Bridge, le programme de prêt-relais de Bpifrance destiné à aider les entreprises à faire face à leurs difficultés de trésorerie, écrit Le Figaro.

Concernant le fonds de souveraineté, il “devrait être doté de 150 millions d’euros et pourrait atteindre 500 millions d’euros dès 2021”, précise le quotidien.

“Géré par Bpifrance, il aura pour objectif premier de préserver la souveraineté nationale, via des prises de participations minoritaires dans des entreprises stratégiques”, ajoute le journal, selon lequel cette notion de secteur stratégique devrait être large et couvrir des start-up de l’informatique dématérialisée (“cloud”) et des biotechnologies en allant jusqu’à l’éducation, la défense ou encore les énergies renouvelables.

Bertrand Boucey, avec Gwénaëlle Barzic, édité par Henri-Pierre André

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up