for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Sociétés

GESTION-Tout ne peut aller que pour le mieux à court terme-EDRAM

PARIS, 3 juin (Reuters) - L’euphorie des marchés face à la reprise de l’activité ne devrait pas retomber dans les prochaines semaines mais une certaine prudence s’impose à plus long terme, dit-on chez Edmond de Rothschild Asset Management (EDRAM).

Les Bourses sont portées par les injections de liquidités des banques centrales et par un déconfinement sans accroc, permettant un redémarrage cyclique de l’économie, a déclaré mercredi Benjamin Melman, directeur des investissements de la société de gestion, lors d’une conférence téléphonique.

“Les marchés reprennent espoir et sont plus dans le constat que dans l’extrapolation”, a-t-il dit. “Tout ne peut aller que pour le mieux”.

Le contexte devrait rester favorable dans les prochaines semaines, voire les prochains mois, avec une liquidité abondante, une reprise vigoureuse et un plan de relance européen qui réduit les risques de crise politique, sans oublier le rebond des cours du pétrole, a-t-il énuméré.

A moyen terme, les perspectives sont plus floues avec un pic à prévoir dans l’abondance de liquidité et des politiques budgétaires appelées à devenir plus restrictives, selon Benjamin Melman.

“Il faut également tenir compte du fait que les entreprises vont sortir de la récession plus endettées et avec des marges dégradées”, a-t-il dit.

Les tensions entre les Etats-Unis et la Chine sont en outre appelées à durer, quel que soit le résultat de l’élection présidentielle américaine de novembre, a-t-il ajouté.

“Nous restons vigilants sur la dynamique à moyen terme”, en maintenant une légère sous-pondération sur les actions mais avec un biais plus favorable aux actions européennes et aux valeurs cycliques, a-t-il dit.

Patrick Vignal, édité par Marc Angrand

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up