June 2, 2020 / 9:03 PM / a month ago

Le rachat de Tiffany par LVMH "beaucoup moins certain", rapporte WWD

BANGALORE, 2 juin (Reuters) - Le géant français du luxe LVMH a réuni mardi son conseil d'administration à Paris pour discuter de son offre de rachat du joaillier américain Tiffany dans le contexte de dégradation du marché américain liée à la pandémie de coronavirus, rapporte WWD here, la publication spécialisée du secteur de la mode.

Aucun commentaire n’a pu être obtenu dans l’immédiat auprès de Tiffany; LVMH s’est refusé à tout commentaire.

A la Bourse de New York, l’action Tiffany a clôturé en baisse de 8,9%, à rebours de Wall Street.

LVMH a annoncé en novembre dernier un accord avec Tiffany sur le rachat du joaillier américain pour environ 14,7 milliards d’euros (16,2 milliards de dollars), la plus grande acquisition jamais réalisée par le géant français du luxe.

Mais, citant des sources non identifiés, WWD écrit que cet accord semble “subitement beaucoup moins certain”.

La publication ajoute que des membres du conseil d’administration de LVMH s’inquiètent des conséquences de l’épidémie de coronavirus qui a fait plus de 100.000 morts aux Etats-Unis et provoqué une grave crise économique.

Les troubles liés à la mort de George Floyd lors de son interpellation par la police de Minneapolis préoccuperaient aussi LVMH, poursuit WWD.

“Même si aucune décision définitive n’a été prise lors de la réunion de mardi, des participants ont envoyé un message clair: cette acquisition devrait être reconsidérée”, peut-on lire. (Sanjana Shivdas version française Henri-Pierre André)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below