June 2, 2020 / 2:13 PM / 2 months ago

BOURSE-EasyJet et Carnival menacés d'exclusion du FTSE à cause du virus

LONDRES, 2 juin (Reuters) - La compagnie aérienne EasyJet et l’organisateur de croisières Carnival risquent fort d’être sortis de force de l’indice FTSE-100 de la Bourse de Londres à cause de la pandémie de coronavirus, qui a fait tomber leur valeur boursière sous le seuil minimal d’admission.

Au pire de la crise boursière en mars, la capitalisation d’EasyJet avait fondu des deux tiers par rapport à son niveau du début de l’année et malgré un net rebond, elle ne se classe aujourd’hui qu’au 125e rang du classement de la Bourse de Londres.

Le gestionnaire d’indice FTSE Russell, qui doit annoncer mercredi ses décisions concernant l’indice FTSE-100, n’inclut en principe dans celui-ci que des sociétés figurant parmi les 110 premières capitalisations de la place.

Parmi les autres valeurs du “Footsie” susceptibles d’en être exclues figurent Carnival, le groupe de restauration et de pubs Whitbread, la compagnie d’électricité Centrica ou encore le groupe d’ingénierie Meggitt.

IAG, la maison mère de British Airways et Iberia, et le groupe hôtelier InterContinental Hotels Group devraient en revanche sauver leur place.

Parmi les candidats potentiels à une place dans l’indice phare de Londres, on trouve le spécialiste de la cybersécurité Avast ainsi que GVC, qui possède le bookmaker Ladbrokes et le site de paris et de jeux en ligne bwin. (Julien Ponthus, avec Thyagaraju Adinarayan, version française Marc Angrand)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below