May 29, 2020 / 9:02 AM / 2 months ago

GESTION-La dette sud-africaine et le bitcoin parmi les gagnants-M&G

PARIS, 29 mai (Reuters) - La dette sud-africaine et le bitcoin figurent parmi les gagnants de la crise du coronavirus dans une sélection proposée par la société de gestion M&G.

Pendant cette crise, le marché a radicalement changé d’opinion sur les emprunts d’Etat sud-africains avec la baisse des taux directeurs, passés de 6,25% à 4,25% depuis début mars, et les achats d’obligations de la banque centrale, souligne Stuart Canning, spécialiste au sein de l’équipe multi-actifs chez M&G, dans une note publiée vendredi.

“Généralement, certains segments liquides du monde émergent deviennent le refuge des investisseurs pour se protéger de la volatilité”, écrit-il.

Parmi ses quatre gagnants, il cite également le bitcoin, qui n’a pas échappé, comme la plupart des actifs, à une baisse en mars mais a nettement récupéré depuis.

“Quelques mois ne sont pas suffisants pour déterminer les caractéristiques d’un actif mais beaucoup analyseront son comportement en cas de changement significatif du régime inflationniste dans le contexte post-confinement”, écrit Stuart Canning.

Ses deux autres gagnants, les actions mondiales des soins de santé, avec une mention spéciale pour le français bioMérieux , et les actions technologiques, sont moins surprenants.

Les perdants retenus par M&G sont les rendements des emprunts d’Etat américains, restés faibles malgré la reprise des marchés d’actions, les actions du secteur bancaire, les actifs brésiliens et le pétrole.

Patrick Vignal, édité par Blandine Hénault

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below