for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Sociétés

L'ESSENTIEL DE L'ACTUALITE A 05H00 GMT (28/05)

LE CORONAVIRUS A FAIT 66 MORTS DE PLUS EN FRANCE

PARIS - Le nouveau coronavirus a fait 66 morts supplémentaires en 24 heures en France pour un total de 28.596 décès depuis le 1er mars, a annoncé mercredi la direction générale de la Santé, qui a aussi fait état d’une baisse du nombre de personnes hospitalisées, notamment en réanimation.

Sur l’ensemble des décès, 18.260 se sont produits dans des hôpitaux et 10.336 dans des établissements sociaux et médico-sociaux, essentiellement des Ehpad, a précisé la DGS.

Le nombre de personnes hospitalisées pour une infection au Covid-19 a reculé à 15.680, soit 584 de moins que mardi. Les services de réanimation traitaient mercredi 1.501 patients atteints du COVID-19, soit 54 de moins que la veille.

Les autorités sanitaires ont recensé 191 nouveaux cas de contamination en 24 heures, pour un total de 145.746 cas.

EDOUARD PHILIPPE DÉVOILE LA PHASE 2 DU DÉCONFINEMENT

PARIS- Le Premier ministre, Edouard Philippe, va présenter ce jeudi après-midi les prochaines étapes du déconfinement en France, après que les autorités ont commencé le 11 mai à assouplir les restrictions instaurées pour lutter contre la crise sanitaire liée au coronavirus.

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a déclaré mercredi que l’épidémie était en passe d’être contrôlée mais n’était pas encore “derrière nous”.

“Nous invitons chacune et chacun à conserver l’application rigoureuse des gestes barrières et à porter un masque dès lors qu’ils ne peuvent pas respecter” ces gestes barrières, a-t-il dit devant l’Assemblée nationale.

LE PARLEMENT DONNE SON FEU VERT À L’APPLICATION STOPCOVID

PARIS - Le Parlement français a donné mercredi lors d’un vote consultatif son feu vert au déploiement de l’application StopCovid, qui devrait être téléchargeable dès ce week-end et qui permettra de prévenir les personnes ayant été en contact avec une personne contaminée par le coronavirus.

Les sénateurs ont approuvé en fin de soirée la déclaration du gouvernement relative à l’application, à 186 voix pour (127 contre). Plus tôt dans la journée, les députés avaient fait de même, avec 338 voix pour et 215 contre.

Dans l’hémicycle, les membres du gouvernement ont insisté sur l’importance de cette application à l’approche d’une nouvelle phase de déconfinement dont les grandes lignes doivent être présentées jeudi par le Premier ministre Edouard Philippe.

VOIR AUSSI

Le recours à l’hydroxychloroquine n’est plus autorisé en France

---

LA COMMISSION EUROPÉENNE DÉVOILE UN PLAN DE RELANCE DE 750 MILLIARDS D’EUROS

BRUXELLES - “Réparer et préparer” : la Commission européenne a dévoilé mercredi un plan de relance de 750 milliards d’euros qui, adossé à un budget pluriannuel de 1.100 milliards d’euros, doit permettre à l’économie du bloc de se remettre de l’épidémie de coronavirus qui a fortement ébranlé les 27 Etats membres.

Ce projet mentionne également la possibilité de mettre en place de nouvelles recettes pour le budget européen, comme une nouvelle taxe sur le numérique, une taxe carbone sur les importations ainsi qu’une taxe sur les entreprises.

Sur les 750 milliards, 173 milliards d’euros seront débloqués pour l’Italie (82 milliards d’euros d’aides directes et 91 milliards sous forme de prêts) et 140 milliards d’euros pour l’Espagne (77 milliards d’aides directes et 63 milliards sous forme de prêts), les deux pays les plus touchés par l’épidémie, selon un responsable européen.

“Jour essentiel pour l’Europe”, a réagi le chef de l’Etat français Emmanuel Macron après la présentation du plan. “Nous devons aller vite et adopter un accord ambitieux avec tous nos partenaires européens”.

VOIR AUSSI

ENCADRE-7,7 milliards d’euros pour réduire la dépendance sanitaire de l’Europe

---

LA FRANCE, CHAMPIONNE D’EUROPE MENACÉE DE L’ATTRACTIVITÉ

PARIS - La France était championne d’Europe de l’attrait des investissements internationaux fin 2019 mais la crise du coronavirus risque de remettre en cause une part non négligeable des projets, montre jeudi l’enquête annuel du cabinet de conseil EY sur l’attractivité de la France.

Elle recensait 1.197 projets annoncés au 31 décembre dernier, un décompte qui place la France devant le Royaume-Uni (1.109) et l’Allemagne (971).

Et selon un sondage réalisé en février, 32% des dirigeants d’entreprise jugeaient que l’attractivité de l’Hexagone s’améliorait, tandis que 50% la jugeaient stable malgré les mouvements sociaux de 2018 et 2019.

---

LUFTHANSA REJETTE LES CONDITIONS DE L’UE SUR SON SAUVETAGE

FRANCFORT - Le conseil de surveillance de Lufthansa a rejeté mercredi certaines des conditions posées par les autorités européennes pour que le plan de sauvetage gouvernemental de la compagnie aérienne soit approuvé, semant le doute sur les perspectives de ce projet estimé à 9 milliards d’euros.

Le conseil refuse notamment que Lufthansa renonce de manière permanente à un certain nombre de créneaux d’atterrissage et de décollage aux aéroports de Francfort et Munich, un marché qu’elle occupe aux deux tiers.

Il constate toutefois que le plan de sauvetage reste la “seule alternative viable” pour que Lufthansa échappe à la faillite et dit souhaiter poursuivre ses négociations sur les exigences européennes.

Le gouvernement allemand et la direction de Lufthansa, sévèrement pénalisée par l’épidémie de coronavirus, ont annoncé lundi être parvenus à un accord sur un plan de sauvetage de neuf milliards d’euros pour la compagnie aérienne.

---

LE BILAN DU CORONAVIRUS AUX USA DÉPASSE LES 100.000 MORTS

L’épidémie du nouveau coronavirus a tué plus de 100.000 personnes aux Etats-Unis, selon un décompte effectué mercredi par Reuters sur la base de données officielles, alors même que le ralentissement du nombre de nouveaux décès a incité les commerces à rouvrir et les Américains à sortir du confinement.

En moyenne, 1.400 personnes sont mortes quotidiennement du COVID-19 dans le pays au mois de mai, contre un pic de 2.000 décès quotidiens en moyenne en avril, d’après les statistiques fournies par les Etats et les comtés.

Le nombre de cas de contamination aux Etats-Unis dépasse les 1,7 millions.

Il s’agit des plus lourds bilans de l’épidémie au niveau mondial. Le coronavirus a causé plus de 350.000 décès et infecté plus de 5,6 millions de personnes dans le monde.

VOIR AUSSI

Plus de 25.000 décès causés par le coronavirus au Brésil

---

HONG KONG NE PEUT PLUS BÉNÉFICIER D’UN STATUT SPÉCIAL DE LA PART DES USA, DIT POMPEO

WASHINGTON - Hong Kong ne peut désormais plus prétendre à bénéficier d’un statut spécial de la part des Etats-Unis car la Chine nuit fondamentalement à l’autonomie de la région administrative spéciale, a déclaré mercredi le secrétaire d’Etat américain, Mike Pompeo, devant le Congrès.

Le département d’Etat a la charge d’évaluer chaque année si l’ancienne colonie britannique, rétrocédée à la Chine en 1997, peut continuer de bénéficier d’un traitement commercial spécial de la part des Etats-Unis - une relation économique qui a permis à Hong Kong de devenir un pôle financier mondial.

Cette déclaration de Mike Pompeo intervient alors que Pékin a présenté la semaine dernière un projet de loi de sécurité nationale pour Hong Kong dans le but de lutter contre les activités sécessionnistes, subversives et terroristes ainsi que contre les ingérences étrangères.

Il appartient désormais au président Donald Trump de décider de mettre fin ou non à une partie ou à la totalité des privilèges économiques que les Etats-Unis accordent à Hong Kong. Dans sa déclaration, Mike Pompeo n’a pas fait de recommandation.

Trump, déjà mécontent de Pékin en matière de commerce et pour l’épidémie de coronavirus, a prévenu qu’il se préparait à engager sous peu des actions contre la Chine.

VOIR AUSSI

Hong Kong-Les USA veulent une réunion du Conseil de sécurité, la Chine proteste

---

BOEING RELANCE LA PRODUCTION DU 737 MAX

Boeing a annoncé mercredi avoir repris la production de ses 737MAX, à un rythme toutefois peu élevé, sur son site de Renton, dans l’Etat de Washington.

L’appareil est interdit de vol depuis mars 2019 et deux catastrophes aériennes meurtrières et son retour en service pourrait attendre l’automne.

---

REPORT À SAMEDI DU VOL SPATIAL HABITÉ DE SPACEX

CAPE CANAVERAL, Floride - Le lancement de la fusée SpaceX, premier vol habité lancé par la Nasa depuis 2011, a été repoussé à samedi en raison de conditions météorologiques défavorables, a annoncé mercredi l’agence spatiale américaine.

La fusée SpaceX, avec deux astronautes américains de la Nasa à bord, devait décoller ce mercredi de Cap Canaveral, en Floride, la première de ce type pour la compagnie d’Elon Musk et la première mission spatiale avec équipage depuis le sol américain en neuf ans.

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up