May 26, 2020 / 2:01 AM / 2 months ago

L'ESSENTIEL DE L'ACTUALITE A 02H00 GMT (26/05)

LE BILAN DU CORONAVIRUS EN FRANCE APPROCHE LES 28.500 MORTS

PARIS - La France a enregistré 90 nouveaux décès dus au Covid-19 en 24 heures, a annoncé lundi le ministère de la Santé sur son tableau de bord quotidien, ce qui porte le total des morts de l’épidémie de coronavirus à 28.457 depuis le 1er mars.

L’agence Santé publique France, sur les données desquelles s’appuie en partie le ministère, a de son côté fait état de 93 nouveaux morts dans les hôpitaux en une journée, pour un total de 28.432 décès.

Sur ce bilan global, 18.112 décès ont été recensés dans les établissements hospitaliers, annoncent les deux sources.

Le décompte des décès dans les Ehpad et autres établissements sociaux et médicosociaux a été interrompu par le week-end prolongé de l’Ascension et ne devrait être publié que mardi, a indiqué la Direction générale de la santé.

Le nombre de cas de contamination s’élève à 145.279, soit 358 nouveaux cas en une journée, selon les données de Santé publique France.

LES ENTREPRISES ASSUMERONT 15% DU CHÔMAGE PARTIEL À PARTIR DU 1ER JUIN

PARIS - Les entreprises assumeront 15% des indemnités de chômage partiel versées aux salariées à compter du 1er juin, a annoncé lundi le ministère du Travail dans un communiqué.

Dans ce texte, le ministère explique avoir constaté une reprise progressive de l’activité, ce qui justifie selon lui une modification des dispositifs de prise en charge de l’activité partielle à partir de lundi prochain.

Il précise que l’indemnité versée au salariée restera inchangée, autour de 70% de sa rémunération brute, soit environ 84% du salaire net.

VOIR AUSSI

BpiFrance réunit 4,2 milliards d’euros pour soutenir les fleurons français

MACRON PRÉSENTE UN PLAN DE SOUTIEN À LA FILIÈRE AUTOMOBILE

PARIS - Le président de la République Emmanuel Macron présentera ce mardi un plan d’aide au secteur automobile, durement touché par la crise sanitaire provoquée par le coronavirus, qui doit s’accompagner en contrepartie d’engagements sur l’investissement et l’emploi en France.

Avec l’épidémie de coronavirus et les mesures de confinement mises en oeuvre à travers le monde pour tenter de ralentir sa propagation, les ventes d’automobiles se sont retrouvées au point mort dans de nombreux pays où elles avaient déjà ralenti, comme en Chine, tandis que les constructeurs ont dû fermer leurs sites de production à travers le monde.

Certains acteurs du secteur, dont Renault et PSA , ont commencé à rouvrir leurs usines, mais la demande reste faible et la crise économique a accentué les difficultés financières des constructeurs ainsi que de leurs sous-traitants.

La ministre des Transports, Elisabeth Borne, a dit dimanche que le plan de soutien donnerait un coup de pouce supplémentaire pour l’achat d’une voiture neuve, qu’il s’agisse d’un modèle électrique ou d’un modèle thermique récent.

RENAULT POURRAIT ANNONCER JEUDI DES FERMETURES DE SITES

PARIS - Renault pourrait annoncer jeudi soir des suppressions d’emplois et des fermetures de sites dans le cadre de son plan d’économies de deux milliards d’euros, ont dit à Reuters deux représentants syndicaux.

Le groupe au losange doit détailler en fin de semaine un plan d’économie drastique sur trois ans pour redresser sa situation financière, que l’épidémie de coronavirus est venue encore aggraver cette année.

“Il y a un CCSE qui va avoir lieu jeudi soir (...), c’est là que la direction générale officialisera ce qu’elle appelle la réduction des coûts de deux milliards, dans laquelle on peut s’attendre à de nouvelles diminutions d’effectifs, voire à des fermetures de site”, a déclaré Fabien Gâche, représentant de la CGT chez Renault, dans une vidéo postée lundi sur internet.

Il s’exprimait depuis la Fonderie de Bretagne à Caudan (Morbihan), l’un des sites du groupe qui seraient menacés par le plan d’économies, selon plusieurs médias français. En guise de protestation, une centaine de salariés entendent bloquer le site breton, qui emploie environ 370 personnes, jusqu’à mercredi.

Le Premier ministre Edouard, Philippe, a assuré la semaine dernière devant les sénateurs que le gouvernement français serait intransigeant sur la préservation des sites de Renault en France. Mais le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, a précisé lundi matin qu’il n’irait pas jusqu’à demander au groupe de ne fermer aucun site, afin de le laisser adapter son outil de production car sa survie est, selon lui, en jeu.

—-

CORONAVIRUS-L’OMC SUSPEND SON ESSAI CLINIQUE SUR L’HYDROXYCHLOROQUINE

GENEVE - L’essai clinique sur l’hydroxychloroquine mené par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) sur des patients contaminés par le COVID-19 a été suspendu par mesure de sécurité, a annoncé lundi le directeur général de l’agence onusienne, Tedros Adhanom Ghebreyesus.

“Le comité directeur a suspendu la partie hydroxychloroquine de l’essai clinique Solidarity le temps que la question de la sécurité soit examinée. Les autres essais cliniques se poursuivent”, a-t-il dit lors d’un point presse.

La revue scientifique The Lancet a publié vendredi une étude sur l’hydroxychloroquine, portant sur plus de 96.000 patients dans 671 hôpitaux à travers six continents, qui conclut que ce traitement pourrait augmenter le risque d’arythmie cardiaque et de décès.

VOIR AUSSI

France/Chloroquine-Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

GB-LES COMMERCES POURRONT ROUVRIR À LA MI-JUIN

LONDRES - Les marchés de plein air et les concessions automobiles pourront rouvrir à partir du 1er juin en Grande-Bretagne, et tous les commerces non essentiels à compter du 15 juin, à condition de respecter les consignes sanitaires du gouvernement, a annoncé lundi le Premier ministre Boris Johnson.

Les commerces non essentiels couvrent des domaines aussi variés que les vêtements, les chaussures, les jouets, les meubles, les livres, l’électronique, les salles d’enchères ou encore les marchés couverts.

L’ESPAGNE SOUSTRAIT 2.000 DÉCÈS À SON BILAN DU CORONAVIRUS

MADRID - L’Espagne a revu en baisse lundi ses chiffres de mortalité dus à l’épidémie de coronavirus, retirant près de 2.000 décès de son bilan global, qui s’établit désormais à 26.834 morts.

Le ministère de la Santé a expliqué cette révision par des vérifications effectuées sur les données transmises par les régions. Le coordinateur de l’urgence sanitaire, Fernando Simon, a précisé que des décès avaient été comptabilisés plusieurs fois et que des patients que l’on croyait morts du Covid-19 avaient en fait succombé à d’autres maladies.

Le nombre total de cas de contamination a également été revu en baisse, à 235.400, soit 372 cas de moins que dimanche.

VOIR AUSSI

Madrid lèvera le 1er juillet les mesures de quarantaine pour les touristes

—-

BERLIN CONFIRME UN ACCORD AVEC LUFTHANSA SUR UN PLAN DE SAUVETAGE

BERLIN/FRANCFORT - Le gouvernement allemand et la direction de Lufthansa, sévèrement pénalisée par la crise sanitaire, ont annoncé lundi être parvenus à un accord sur un plan de sauvetage de neuf milliards d’euros pour la compagnie aérienne.

Ce soutien financier, qui passe notamment par le fonds de stabilisation économique mis en place en Allemagne pour soutenir les entreprises affectées par l’épidémie de coronavirus, “prend en compte les besoins de la compagnie ainsi que ceux des contribuables et des employés du groupe Lufthansa”, ont expliqué les ministères allemands des Finances et de l’Economie dans un communiqué commun.

—-

DIESEL-VOLKSWAGEN DEVRA INDEMNISER LES AUTOMOBILISTES EN ALLEMAGNE

KARLSRUHE - Volkswagen devra indemniser les propriétaires de véhicules équipés de moteurs diesel truqués en Allemagne, ordonne une décision rendue lundi par la Cour fédérale de justice à Karlsruhe, un nouveau coup pour le constructeur près de cinq ans après le début du scandale dit “dieselgate”.

Cette décision de la plus haute juridiction civile allemande, qui aura valeur de jurisprudence pour les quelque 60.000 plaintes en cours de jugement en Allemagne, permettra aux automobilistes lésés d’obtenir un remboursement partiel de la valeur d’achat de leur véhicule.

Estimant que la décision tirait “une conclusion définitive” dans ce dossier, Volkswagen a annoncé qu’il travaillerait d’urgence avec les automobilistes pour conclure un accord visant à ce qu’ils conservent leurs véhicules moyennant indemnisation.

—-

BERNARD ARNAULT VOLE À SON TOUR AU SECOURS D’ARNAUD LAGARDÈRE

PARIS - Bernard Arnault, PDG du géant français du luxe LVMH , a apporté lundi son soutien à Arnaud Lagardère en prenant une participation dans sa holding personnelle alors que le gérant commandité de Lagardère SCA est confronté aux attaques du fonds activiste Amber Capital.

A la demande du dirigeant de 59 ans, Groupe Arnault va acquérir environ un quart du capital de Lagardère Capital & Management (LCM), la société holding d’Arnaud Lagardère, ont annoncé les deux parties lundi.

L’opération intervient moins d’un mois après une assemblée générale à hauts risques pour Arnaud Lagardère dont la gestion est contestée par le britannique Amber Capital, devenu son premier actionnaire avec 18% du capital.

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below