for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

Déficitaire, CGG se concentre sur la réduction des coûts

Le groupe de services pétroliers CGG a fait état mardi d'une perte nette de 98,4 millions de dollars (89,6 millions d'euros) au premier trimestre et a dit se concentrer sur la réduction de ses coûts afin de faire face à la crise du marché pétrolier. /Photo d'archives/REUTERS/Christian Hartmann

PARIS (Reuters) - Le groupe de services pétroliers CGG a fait état mardi d’une perte nette de 98,4 millions de dollars (89,6 millions d’euros) au premier trimestre et a dit se concentrer sur la réduction de ses coûts afin de faire face à la crise du marché pétrolier.

Les cours du pétrole ont chuté à des plus bas historiques en raison d’une offre excédentaire à laquelle s’est ajoutée une chute de la demande avec la pandémie de coronavirus, ce qui a mis à mal l’ensemble des acteurs du secteur.

CGG, spécialisé dans les équipements d’exploration des sous-sols pour les grandes majors pétrolières, a aussi accusé une perte opérationnelle de 39,8 millions de dollars au premier trimestre, contre un bénéfice de 19,6 millions un an plus tôt.

Dans ce contexte de crise “sans précédent”, le groupe dit vouloir donner la priorité aux réductions de coûts et à la préservation des liquidités.

Les investissements devraient s’élever à 300 millions de dollars cette année, soit une réduction de 75 millions par rapport à l’objectif initial annoncé début mars, et les coûts devraient être réduits de 35 millions de dollars par rapport à 2019.

CGG a indiqué qu’il disposait à fin mars de 624 millions de dollars de trésorerie et a rappelé qu’il n’avait aucune dette obligataire à rembourser avant 2023.

A la Bourse de Paris, le titre CGG chutait de 6,68% à 1,11 euro à 09h58.

Blandine Hénault, édité par Henri-Pierre André

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up