May 5, 2020 / 8:56 PM / 20 days ago

USA-Le vice-président de la Fed redoute une forte envolée du chômage

5 mai (Reuters) - L’économie américaine va sans doute fortement se contracter au deuxième trimestre et le taux de chômage risque de s’envoler à cause de la mise à l’arrêt de l’activité, même s’il existe une chance de redémarrage au cours du deuxième semestre, a déclaré mardi Richard Clarida, le vice-président de la Réserve fédérale.

“Nous subissons une contraction de l’activité et une envolée du chômage sans précédent”, a-t-il dit à la chaîne d’information CNBC.

Plus de 30 millions d’Américains se sont enregistrés comme chômeurs ces six dernières semaines ce qui devrait se traduire par une très forte hausse du taux de chômage, a ajouté Richard Clarida. “Malheureusement, le taux de chômage va s’envoler pour atteindre des niveaux que l’on avait sans doute pas observés depuis les années 1940”, a-t-il dit.

Richard Clarida a toutefois indiqué qu’il espérait que les mesures de la Fed permettent d’amortir les répercissions de la crise sanitaire liée au coronavirus et qu’il était possible d’assieter au deuxième semestre à un redémarrage de l’activité.

La Réserve fédérale a laissé inchangé mercredi dernier son principal taux d’intérêt, déjà quasi nul, et réaffirmé qu’elle était prête à employer “l’ensemble de sa gamme d’outils” pour soutenir l’économie pendant la pandémie de coronavirus, qui va selon elle non seulement plomber l’activité à court terme mais fait peser “des risques considérables” à moyen terme. (Reporting by Jonnelle Marte Editing by Leslie Adler and Jonathan Oatis)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below