April 30, 2020 / 12:57 PM / 2 months ago

Principaux extraits de la conférence de presse de la BCE (actualisé)

(Actualisé avec nouveaux extraits)

FRANCFORT, 30 avril (Reuters) - Principaux extraits de la conférence de presse donnée jeudi par Christine Lagarde, présidente de la Banque centrale européenne (BCE), à l’issue de la réunion de politique monétaire du Conseil des gouverneurs :

RISQUES DE FRAGMENTATION

“Nous ne tolérerons aucun risque de fragmentation, nous voulons assurer que les liquidités soient abondantes, nous voulons assurer que le crédit afflue dans l’économie, que notre politique monétaire et sa transmission soient efficaces et nous ferons cela dans tout pays qui aura besoin de bénéficier de notre détermination.”

DES ACHATS DE “JUNK BONDS” ?

Interrogée sur la possibilité que la BCE achète des obligations notées en catégorie spéculative (“junk”), Christine Lagarde a répondu que le Conseil des gouverneurs “n’a pas débattu d’une modification du cadre d’éligibilité à l’APP (le programme d’achats d’actifs) à ce stade”.

LE PEPP POURRAIT ÊTRE PROLONGÉ EN 2021

“La durée de vie du PEPP (le Programme d’achats d’urgence pandémique) sera déterminée par le Conseil des gouverneurs. Non, il ne s’achèvera pas avant la fin de l’année calendaire, mais en fonction de la durée de la crise, et cela sera déterminé par le Conseil des gouverneurs. Il pourrait être prolongé au-delà de la fin de 2020.”

FLEXIBILITÉ

“Nous utiliserons toute la flexibilité dont nous disposons en accord avec notre mandat afin d’assurer que notre politique monétaire est correctement transmise à toutes les juridictions, de l’est à l’ouest et du nord au sud, à tous les secteurs de l’économie. Et nous avons la flexibilité pour le faire, donc nous l’utiliserons, en totalité.”

TAUX D’INTÉRÊT

“Nous prévoyons que (les taux) resteront à leur niveau actuel ou plus bas jusqu’à ce que nous observions que les perspectives d’inflation convergent solidement vers un niveau suffisamment proche de mais inférieur à 2%, à l’horizon de nos prévisions, et que cette convergence soit durablement reflétée par la dynamique de l’inflation sous-jacente.”

LA BCE PRÊTE À FAIRE TOUT CE QUI SERA NÉCESSAIRE

“Dans le même temps, dans la situation économique actuelle en évolution rapide, le Conseil des gouverneurs reste totalement déterminé à faire tout ce qui sera nécessaire dans le cadre de son mandat pour soutenir tous les citoyens de la zone euro dans cette période extrêmement difficile.”

UNE POLITIQUE POUR L’ENSEMBLE DE LA ZONE EURO

“(La détermination de la BCE) s’applique d’abord et avant tout à notre rôle visant à assurer que notre politique monétaire se transmet à la totalité de l’économie et à toutes les juridictions dans la recherche de notre objectif de stabilité des prix.”

PELTRO

“Les PELTRO (...) soutiennent la situation de liquidité dans le système financier de la zone euro et contribuent à assurer un fonctionnement fluide des marchés monétaires en fournissant un filet de sécurité de liquidités efficace”.

SOUTIEN CONTINU

“Le Conseil des gouverneurs est déterminé à continuer de soutenir les ménages et les entreprises face aux perturbations économiques actuelles et à l’incertitude élevée afin de sauvegarder la stabilité des prix à moyen terme.”

BESOIN D’ACTIONS COMMUNES

“(...) des efforts continus et ambitieux sont nécessaires, notamment par le biais d’une action politique coordonnée afin de prévenir des risques à la baisse et de soutenir la reprise”.

L’UE DOIT AGIR

“Le Conseil des gouverneurs appelle à des efforts supplémentaires forts et rapides pour préparer et soutenir la reprise. De ce point de vue, nous saluons l’accord conclu par le Conseil européen pour travailler à la création d’un fond de reprise appelé à répondre à cette crise sans précédent.”

PERSPECTIVES ÉCONOMIQUES EN ZONE EURO

“Les scénarios de croissance établis par les équipes de la BCE suggèrent que le PIB de la zone euro pourrait chuter de 5% à 12% cette année, en fonction de la durée des mesures de confinement et du succès des politiques visant à atténuer les conséquences économiques pour les entreprises et les salariés.”

UNE CONTRACTION SANS PRÉCÉDENT

“La zone euro est confrontée à une contraction économique d’une ampleur et d’une vitesse qui sont sans précédent en temps de paix. Les mesures prises pour contenir la propagation du coronavirus COVID-19 ont interrompu une part importante de l’activité économique dans tous les pays de la zone euro et dans le monde entier.” (Marc Angrand, édité par Jean-Michel Bélot)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below