April 16, 2020 / 5:19 PM / 2 months ago

L'Oréal table sur une reprise des ventes de cosmétiques, signes positifs en Chine

PARIS, 16 avril (Reuters) - Fort des signes encourageants observés en Chine, L’Oréal a déclaré jeudi s’attendre à une reprise rapide des ventes de cosmétiques une fois que les mesures de confinement décidées par les gouvernements pour combattre la pandémie de coronavirus seraient levées.

Au premier trimestre, l’activité du groupe français a reculé de près de 5%, en ligne avec ses propres prévisions, les mesures de confinement en Chine et dans le reste du monde afin de combatte le virus s’étant soldées par la fermeture de nombreux magasins.

Les mêmes mesures de confinement appliquées depuis mars en Europe et aux Etats-Unis - qui se sont traduites par la fermeture des boutiques d’aéroport, des coiffeurs et des salons de beauté - devraient avoir un impact important sur l’activité du groupe au deuxième trimestre.

Toutefois, selon le premier groupe mondial de cosmétiques, la Chine - la région qui représente sa plus importante source de revenus - “montre d’ores et déjà une reprise encourageante de la consommation de produits de beauté”, maintenant que les mesures de confinement sont en grande partie levées.

“Comme le montre l’exemple de la Chine, cette situation ne remet pas en cause l’appétence des consommateurs pour la beauté qui reste intacte”, souligne dans un communiqué le PDG, Jean-Paul Agon.

“Le marché devrait enregistrer un redémarrage marqué dès que les mesures de fermeture des points de vente seront levées.”

Le groupe français, propriétaire également de la marque Lancôme, a totalisé un chiffre d’affaires de 7,2 milliards d’euros au cours de la période janvier à mars, un recul de 4,3% en données publiées.

En données constantes, c’est-à-dire hors effets de changes et de périmètre, le recul est de 4,8%.

Le groupe voit également un signe encourageant dans le e-commerce, qui a progressé de 52,6% et représente maintenant presque 20 % du chiffre d’affaires du groupe.

Bloqués à domicile, les consommateurs européens et américains ont massivement recours aux achats en ligne.

“La crise actuelle est un accélérateur puissant de la transformation digitale”, observe L’Oréal. (Sarah White, version française Jean-Michel Bélot, édité par Nicolas Delame)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below