April 7, 2020 / 4:28 PM / 2 months ago

LEAD 1-Europcar proche d'un accord avec des banques sur son sauvetage-sces

(Actualisé avec sources)

par Gwénaëlle Barzic et Dominique Vidalon

PARIS, 7 avril (Reuters) - Le loueur de voitures Europcar , menacé par la chute de ses activités provoquée par la crise du coronavirus, est proche d’un accord avec des banques en vue d’obtenir une nouvelle ligne de liquidités garantie par l’Etat français, ont déclaré à Reuters deux sources au fait des discussions.

Le prêt, garanti à hauteur de 90% par l’Etat, devrait atteindre 223 millions d’euros, a précisé l’une des sources, confirmant des informations du journal Le Monde.

Selon cette source et une troisième source au fait du dossier, l’investisseur français Eurazeo, premier actionnaire d’Europcar avec 29,9% du capital, a fait savoir qu’il était également prêt à soutenir financièrement le loueur si les autres parties concernées participaient à l’opération.

Le montant de ce soutien n’est pas déterminé à ce stade, a indiqué l’une de ces sources.

L’action d’Europcar a clôturé ce mardi en hausse de 13,35%. Depuis le début de l’année, elle accusait cependant une chute de 65%, l’épidémie de coronavirus ayant amplifié les difficultés provoquées par le Brexit, le recul des volumes de location sur le segment professionnel et le ralentissement de la conjoncture économique.

Europcar avait déclaré précédemment être en discussions pour préserver ses liquidités mais n’a pas souhaité apporter davantage de précisions ce mardi.

Selon la première source, le groupe discute avec un groupement d’une quinzaine de banques, françaises, européennes et américaine dans le cadre du dispositif de prêt garanti par l’Etat mis sur pied par la banque publique bpiFrance et le ministère de l’Economie.

“Les discussions sont toujours en cours mais la fin approche”, a dit la source.

DISCUSSIONS TOUJOURS EN COURS

Une deuxième source a confirmé l’existence des discussions sans être en mesure de confirmer le montant de 223 millions d’euros.

Europcar, qui emploie au total 10.000 personnes, mène par ailleurs des discussions avec les pouvoirs publics dans les autres pays où il est présent en vue d’éventuels soutiens financiers additionnels.

BpiFrance n’était pas joignable dans l’immédiat pour un commentaire et le ministère des Finances n’a pas souhaité faire de commentaire dans l’immédiat.

Eurazeo n’a pas souhaité faire de commentaire.

Selon son rapport annuel de 2018, les principales banques créancières d’Europcar sont le Crédit Agricole CIB, la branche londonienne de Deutsche Bank, BNP Paribas , Natwest, Lloyds, HSBC, Credit Mutuel CIC, Société Générale, Natixis et Bank of America.

Le mois dernier, Europcar a suspendu ses objectifs financiers pour 2020, jugeant prématuré d’estimer l’impact de la crise du coronavirus sur ses prévisions de court et de moyen termes.

Moody’s a dégradé en mars les notes de crédit d’Europcar et les a placées sous revue, évoquant “la rapide propagation de l’épidémie de coronavirus à travers de nombreuses régions et des marchés clefs pour la location de voitures, ce qui va exercer de fortes pressions sur les résultats d’Europcar et ses indicateurs de crédit”.

Précédemment détenu par Volkswagen, Europcar a été acheté par Eurazeo en 2006 et introduit en Bourse sur Euronext en 2015.

Avec Maya Nikolaeva et Bertrand Boucey, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below