March 31, 2020 / 12:33 AM / 2 months ago

LEAD 1-Coronavirus-Trump pourrait renforcer les restrictions aux USA

(Actualisé tout du long avec déclarations et éléments supplémentaires)

par Steve Holland et Jeff Mason

WASHINGTON, 31 mars (Reuters) - Donald Trump a déclaré lundi que les mesures de distanciation sociale en vigueur aux Etats-Unis pourraient être renforcées et que les interdictions de voyages pour la Chine et l’Europe resteraient en place, appelant la population américaine à contribuer à la lutte contre le coronavirus.

S’exprimant lors d’un point de presse à la Maison blanche, le président américain a indiqué que plus d’un million d’Américains avaient subi des tests de dépistage du coronavirus, décrivant cela comme un tournant.

Après avoir fait la veille marche arrière sur son objectif de rouvrir les entreprises d’ici mi-avril, il a annoncé que les recommandations en vigueur au niveau fédéral pour ralentir la propagation du virus pourraient être renforcées.

“Ces recommandations vont rester en l’état, peut-être même être renforcées un peu”, a-t-il dit lundi à propos des recommandations prolongées jusqu’au 30 avril qui demandent à la population d’éviter les rassemblements de 10 personnes et plus et de ne pas se rendre dans les restaurants et bars.

Donald Trump, qui s’était attiré les critiques de représentants des services de santé et d’opposants politiques pour avoir dans un premier temps minimisé le risque sanitaire pour les Américains, a invité la population à respecter à la lettre les consignes fédérales.

“Tout le monde a un rôle à jouer pour remporter cette guerre. Chaque citoyen, famille et commerce peut faire la différence pour stopper le virus. C’est notre devoir patriotique commun. Des moments difficiles s’annoncent au cours des 30 prochains jours et il s’agit de 30 jours vraiment vitaux”, a-t-il déclaré.

Selon un calcul de Reuters établi sur la base de données officielles, plus de 500 décès supplémentaires liés au virus ont été recensés lundi aux Etats-Unis, soit un plus haut quotidien depuis le début de la pandémie. Le bilan a dépassé les 3.000 décès et 160.000 cas de contamination confirmés.

Environ la moitié des cas d’infection ont été signalés dans l’Etat de New York, où un bâtiment de la marine américaine transformé en hôpital avec une capacité de 1.000 lits est arrivé lundi.

Le principal conseiller du gouvernement fédéral sur les maladies infectieuses a dit craindre 200.000 morts du Covid-19 aux Etats-Unis.

DU MATÉRIEL MÉDICAL ENVOYÉ EN ITALIE

La coordinatrice du groupe de travail de la Maison blanche sur le coronavirus a souligné l’importance des recommandations fédérales, notant que tous les Etats du pays faisaient face au même degré de risque.

“Quand vous regardez l’ensemble des Etats, tous présentent exactement la même courbe”, a dit Deborah Birx, prévenant que chaque Etat pourrait faire face à une flambée exponentielle des cas de contamination si les recommandations fédérales n’étaient pas respectées.

Donald Trump a déclaré que son administration allait étudier une suggestion d’un ancien responsable de la FDA (Administration américaine des aliments et des médicaments) appelant tous les Américains à porter un masque lorsqu’ils sortent de chez eux afin de lutter contre la propagation du virus. “Peut-être que cela pourra arriver pendant un certain temps, mais pour une période très limitée”, a-t-il dit.

Le président américain a annoncé que les Etats-Unis avaient commencé à se procurer à l’étranger du matériel de protection médical. “Nous en obtenons de partout dans le monde et nous envoyons aussi dans d’autres régions les choses dont nous n’avons pas besoin”, a déclaré Trump.

Il a aussi indiqué s’être entretenu avec le président du Conseil italien, Giuseppe Conte, et que les Etats-Unis allaient envoyer à l’Italie environ 100 millions de dollars de fournitures médicales dont ils n’ont pas besoin.

Donald Trump a par ailleurs salué la décision de Ford et de General Electrics, qui ont annoncé dans la journée qu’ils allaient produire 50.000 respirateurs en 100 jours puis 30.000 appareils par mois tant que cela serait nécessaire.

Il a relevé que General Motos et d’autres sociétés basées aux Etats-Unis allaient elles aussi fabriquer des appareils de respiration.

Les surplus seront envoyés en Italie, en France, en Espagne et dans d’autres pays qui en ont besoin, a ajouté Donald Trump.

Le président américain a recouru vendredi au “Defense Production Act”, une disposition qui permet à son administration de faire accélérer la production des équipements nécessaires à la lutte contre la pandémie, alors que le nombre de cas aux Etats-Unis avaient dépassé le seuil des 100.000. (avec Alexandra Alper; version française Jean Terzian)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below