March 24, 2020 / 3:49 PM / 4 months ago

3 QUESTIONS À-Le rebond des marchés pourrait être durable-Mirabaud

PARIS, 24 mars (Reuters) - Plusieurs éléments suggèrent que le rebond qui se dessine sur les marchés pourrait être durable, dit à Reuters John Plassard, spécialiste en investissement pour Mirabaud.

1/ Le rebond des marchés peut-il être durable ?

“Je pense que ce rebond est durable, et pas seulement en raison des espoirs de relance budgétaire aux Etats-Unis. On a eu des plans de relance massifs de plusieurs banques centrales et notamment celui de la Fed, hier (lundi), qui est historique puisqu’en une semaine, elle va dépasser en termes de montant d’achats ce qu’elle avait fait en sept mois avec l’assouplissement quantitatif numéro deux.

“C’est intéressant aussi de regarder ce qu’il se passe au niveau sanitaire. Je ne suis pas médecin mais sur les chiffres officiels, on a une décroissance des nouveaux cas en Chine, en Corée du Sud et en Italie. Si on fait des projections, qui ne seront pas nécessairement exactes, potentiellement, le pic aux Etats-Unis pourrait être atteint dans deux semaines et pas dans un mois, comme cela avait été initialement anticipé. Si cela s’avère être le cas, c’est une très bonne nouvelle.

“Ce qui est très intéressant également, c’est qu’on commence à avoir une reprise de l’activité en Chine. Si les chiffres officiels sont exacts, la consommation interne serait repartie à 80% et la consommation de charbon reviendrait à des niveaux similaires à ceux que l’on avait l’an passé.

“Il y a aussi le sentiment des investisseurs qui n’a jamais été aussi négatif, ce qui suggère qu’il devrait bientôt remonter.

“C’est impossible de définir le point bas du marché mais le rebond me semble intéressant parce qu’il y a une cohésion politique qui se dessine, une cohésion monétaire au niveau des banques centrales, un espoir au niveau sanitaire et un sentiment de marché à un plus bas historique.”

2/ Le rebond peut-il résister aux mauvais indicateurs macroéconomiques qui risquent de s’accumuler ?

John Plassard - “Lorsque vous voyez des indices qui ont perdu plus de 30% depuis quelques semaines, vous commencez à vous dire que les mauvaises nouvelles sont déjà anticipées par le marché.

“En plus, vous avez des économistes qui commencent à faire leur travail en baissant enfin leurs estimations de croissance. On peut encore baisser, on peut avoir des surprises. Sur les PMI, par exemple, on a vu ce (mardi) matin que les indices manufacturiers ne sont pas si mauvais que ce sont les services qui avaient craqué d’abord.

“Je ne sais pas quand on touchera le fond mais il est possible qu’on n’en soit pas très loin et qu’il soit temps de regarder le verre à moitié plein.”

3/ Pour un investisseur actions, le moment est-il venu de revenir sur le marché ?

John Plassard - “Oui, progressivement, en allant sur des titres de qualité. Je n’essaierais pas de jouer la “value” mais j’irais vers des sociétés de qualité, même si elles ont moins baissé que d’autres.”

Propos recueillis par Patrick Vignal, édité par Blandine Hénault

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below