March 17, 2020 / 9:34 AM / in 16 days

Pas de congestion des réseaux à ce stade, selon Iliad

PARIS, 17 mars (Reuters) - Iliad, maison mère de l’opérateur télécoms Free, n’a pas constaté d’engorgement des réseaux à ce stade face aux mesures de confinement mises en oeuvre en France et en Italie pour lutter contre la propagation de l’épidémie de coronavirus.

L’opérateur télécoms a annoncé mardi avoir renoué avec la croissance en 2019, ce qui fait flamber son titre en Bourse. A 10h33, l’action d’Iliad grimpe de 13,46% à 113,05 euros, enregistrant la meilleure performance du SBF120 en baisse de 3% au même moment.

“Nos réseaux sont très sollicités, évidemment”, a déclaré Thomas Reynaud à des journalistes, précisant qu’il n’y avait pas d’engorgement à ce stade.

Prié de dire si l’opérateur pourrait réduire la bande passante vers certains sites de divertissement comme Netflix , il a répondu : “Nous sommes dans une situation inédite, il ne faut rien s’interdire”.

Iliad a fait état mardi d’une progression de 3% de son chiffre d’affaires en 2019 en France, son principal marché, à 4,9 milliards d’euros.

L’opérateur, dont les offres mobiles à bas coût ont chamboulé le marché français des télécoms, a été pris à son propre jeu récemment, la guerre des prix ayant pesé sur sa rentabilité, suscitant des interrogations sur le modèle de l’opérateur.

“C’est avant tout dû à la revue de notre dispositif commercial et à nos investissements fixe et mobile”, a expliqué à des journalistes le directeur général Thomas Reynaud.

“2019 a été une année très forte dans les investissements dans nos réseaux”, a-t-il ajouté.

Iliad a précisé dans un communiqué que “les impacts sociaux et financiers” de l’épidémie étaient pour l’instant limités pour l’opérateur.

L’épidémie pourrait cependant peser sur le groupe et ses objectifs, notamment en raison de l’indisponibilité de certains composants ou d’un ralentissement du déploiement de ses réseaux.

Dans un communiqué distinct, Iliad a annoncé que son fondateur et principal actionnaire Xavier Niel avait été désigné président du conseil d’administration en remplacement de Maxime Lombardini qui devient vice-président.

Xavier Niel a souscrit à hauteur de 1,3 milliard d’euros à une augmentation de capital de 1,4 milliard l’an dernier pour financer un rachat d’actions massif, une opération destinée à prouver sa confiance dans les perspectives du groupe qui a eu pour effet de porter ses parts dans la société à 71%.

Le chiffre d’affaires consolidé d’Iliad a progressé de 9% à 5,33 milliards d’euros tandis que le résultat d’exploitation a reculé de 5,8% à 1,65 milliard, le groupe continuant de déployer son réseau en Italie. (Version française Gwénaëlle Barzic, édité par Jean-Michel Bélot)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below