March 17, 2020 / 12:41 AM / 4 months ago

Les compagnies aériennes US demandent un plan de sauvetage de $50 mds

WASHINGTON, 17 mars (Reuters) - Les principales compagnies aériennes américaines cherchent à obtenir un plan de sauvetage gouvernemental de plus de 50 milliards de dollars, alors que la Maison blanche prépare dans l’urgence un ensemble de mesures budgétaires face à la forte chute de la demande dans le secteur due au coronavirus.

Une association professionnelle a prévenu que, faute de mesures, les compagnies aériennes pourraient se retrouver à court de fonds à la fin de l’année, voire même auparavant si les sociétés de crédit commencent à prélever des paiements.

Sans action imminente, les compagnies aériennes et d’autres entreprises du secteur pourraient mettre en congé forcé des dizaines de milliers d’employés.

Airlines for America, qui représente notamment American Airlines, United Airlines et Delta Air Lines , a estimé que l’industrie avait besoin de 25 milliards de dollars de subventions et de 25 milliards de dollars de prêts et allègements fiscaux pour survivre. Le groupe demande aussi un allègement des charges jusqu’à au moins fin 2021 qui pourraient s’élever à des dizaines de milliards de dollars.

Par ailleurs, d’après une personne informée de la question, Boeing est en discussions avec de hauts représentants de la Maison blanche et des élus du Congrès pour obtenir une aide à court-terme pour lui-même et le secteur de l’aviation.

Un porte-parole de Boeing, qui fait déjà face à une crise liée au 737 MAX, a confirmé dans la soirée que l’avionneur était en discussions pour avoir “accès à court-terme à des liquidités publiques et privées”, sans préciser l’enveloppe budgétaire espérée.

“Nous devons soutenir les compagnies aériennes, ce n’est pas leur faute”, a déclaré Donald Trump, précisant avoir informé ces compagnies qu’il les aiderait. Le président américain n’a pas donné de montant spécifique. “Nous allons beaucoup les aider”, a-t-il simplement ajouté.

Les transporteurs américains ont grandement réduit leur nombre de vols, sur fond d’interdictions de voyage et de fermetures des frontières provoquées par l’épidémie de coronavirus, et ont sonné l’alarme la semaine dernière auprès de la Maison blanche.

United réduit de 50% des vols en avril et en mai, tandis qu’American Airlines a annoncé qu’elle réduirait de 75% sa capacité pour les liaisons internationales. Delta diminue de 40% le nombre de ses liaisons pour les prochains mois. (David Shepardson et Steve Holland, avec Doina Chiacu; version française Jean Terzian)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below