March 16, 2020 / 3:44 AM / 16 days ago

Chine-Important déclin de l'industrie sur fond de crise sanitaire

PEKIN, 16 mars (Reuters) - La production industrielle en Chine s’est contractée lors des deux premiers mois de l’année à son rythme le plus important en 30 ans, alors que la propagation rapide du coronavirus et les strictes mesures imposées pour lutter contre l’épidémie ont lourdement affecté la deuxième puissance économique mondiale.

Les statistiques officielles publiées lundi montrent aussi un net recul des ventes au détail, pour la première fois depuis que ces données sont répertoriées, alimentant l’hypothèse que la crise sanitaire pourrait avoir réduit de moitié la croissance de l’économie chinoise au premier trimestre.

La production industrielle a chuté de 13,5% en janvier-février par rapport à la même période l’an dernier, un plus bas depuis janvier 1990 lorsque Reuters a commencé à recenser ces statistiques, après une progression de 6,9% en décembre.

Les analystes interrogés par Reuters anticipaient en moyenne une progression de 1,5%.

D’après les données du Bureau national de la statistique (BNS), l’investissement en actifs immobilisés a diminué de 24,5% en rythme annuel, alors que le consensus ressortait à +2,8% après une hausse de 5,4%.

Les ventes au détail se sont contractées de 20,5% en rythme annuel, contre un consensus de +0,8% et une progression de 8% en décembre, alors que les consommateurs ont fui les centres commerciaux, restaurants et cinémas par crainte du coronavirus.

Des représentants chinois ont déclaré la semaine dernière que le pic de l’épidémie était passé en Chine continentale, mais des analystes ont prévenu qu’un retour de l’économie à la normale pourrait prendre plusieurs mois. La rapide propagation du coronavirus à travers le monde fait craindre une récession mondiale qui pèserait sur la demande de produits chinois.

L’impact de l’épidémie peut être contrôlé et ne se fera ressentir qu’à court-terme, a déclaré le BNS dans un communiqué, ajoutant que Pékin allait prendre des mesures supplémentaires pour compenser les effets de l’épidémie et rétablir l’ordre économique et social.

Les usines pourraient retrouver une production optimale en avril seulement, ont estimé certains analystes, et les consommateurs pourraient avoir besoin de davantage de temps pour retrouver confiance.

Les autorités chinoises se méfient désormais de ressortissants chinois susceptibles d’avoir contracté le virus à l’étranger et d’infecter d’autres personnes à leur retour en Chine continentale.

Au regard de l’impact de l’épidémie sur les chaînes d’approvisionnement et sur la demande, les analystes interrogés par Reuters s’attendent à ce que la croissance économique de la Chine au premier trimestre recule à 3,5% en rythme annuel contre 6% lors du trimestre précédent. Certains d’entre eux anticipent même une contraction de l’économie chinoise d’un trimestre sur l’autre. (Kevin Yao, Huizhong Wu et Stella Qiu; version française Jean Terzian)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below