March 11, 2020 / 11:37 AM / 22 days ago

LEAD 1-Coronavirus-L'Italie va débloquer 25 mds en soutien à l'économie

* Hormis la Chine, l’Italie est le pays le plus touché par la crise mondiale de santé publique

* Il existe un risque de contraction significative du PIB sur l’année 2020, souligne le ministre de l’Economie

* Roberto Gualtieri note cependant qu’il est prématuré d’avancer des projections (.)

ROME, 11 mars (Reuters) - Le gouvernement italien va débloquer en urgence 25 milliards d’euros pour soutenir l’économie nationale face à l’épidémie de coronavirus qui a fait plus de 600 morts dans le pays, a annoncé mercredi le président du Conseil italien, Giuseppe Conte.

“Le conseil des ministres a approuvé l’allocation extraordinaire de 25 milliards d’euros pour faire face aux difficultés que connaît le pays en raison du coronavirus”, a-t-il indiqué sur son compte Twitter.

Avec 631 morts et 10.149 cas confirmés de contamination selon le dernier bilan disponible, l’Italie est le premier foyer de l’épidémie de coronavirus en Europe et le deuxième dans le monde, après la Chine, où est apparu le virus en décembre dernier.

Le gouvernement italien avait annoncé la semaine dernière un plan de 7,5 milliards d’euros mais l’épidémie a depuis pris de l’ampleur et contraint l’exécutif à placer le pays quasiment en quarantaine, faisant craindre une récession dans la troisième économie de la zone euro.

Le pays fonctionne désormais au ralenti, avec l’extension depuis lundi à tout le pays des restrictions de circulation et de rassemblement en vigueur depuis le week-end en Lombardie et dans certains secteurs des provinces voisines.

Face à cette situation, le ministre italien de l’Economie, Roberto Gualtieri, a indiqué mercredi qu’il allait demander une rallonge de 20 milliards d’euros des dépenses publiques programmées pour 2020.

Il existe un risque de “contraction significative” du PIB italien sur l’année 2020, a-t-il ajouté lors d’une audition devant le Parlement.

“Il est raisonnable de dire que la PIB chutera pendant quelques mois”, a-t-il dit.

Mais il serait “prématuré et inapproprié” d’avancer des projections sur ce que sera l’évolution du PIB cette année, a-t-il poursuivi, ajoutant que le gouvernement ajusterait ses prévisions en avril.

Gualtieri a jugé de même prématuré d’avancer une nouvelle estimation du déficit budgétaire de l’Italie pour cette année, déficit qui après les dernières annonces de ce mercredi pourraient dépasser les 3% du PIB fixés par Bruxelles selon les observateurs.

VOIR AUSSI

ENCADRE Réponses monétaires et budgétaires au coronavirus dans le monde

Giuseppe Fonte et Crispian Balmer, version française Henri-Pierre André et Marine Pennetier

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below