March 4, 2020 / 11:43 AM / 25 days ago

La BCE a organisé une réunion inattendue sur le coronavirus

FRANCFORT, 4 mars (Reuters) - Les membres de la Banque centrale européenne ont participé mardi soir à une réunion téléphonique, non prévue à l’agenda, pour discuter des mesures à prendre face à l’épidémie de coronavirus, mais aucune décision sur les taux n’a été prise, a appris Reuters de cinq sources proches du dossier.

Selon ces sources, l’institut de Francfort est sous pression, après la baisse des taux d’intérêt décidée mardi par la Réserve fédérale américaine pour protéger la première économie du monde contre les effets du coronavirus.

La BCE espère cependant ne pas avoir à agir avant la réunion de politique monétaire du conseil des gouverneurs prévue le 12 mars.

Lors de la conférence téléphonique de mardi, les responsables de la BCE ont discuté des modalités d’une coopération entre les 19 banques de la zone euro en cas d’urgence, en abordant notamment la situation où les liquidités viendraient à manquer à la suite d’un retrait panique aux guichets, ont précisé les sources.

Les discussions ont aussi porté sur l’annulation des événements publics, la gestion de la pénurie de main d’oeuvre et la collecte d’informations plus précises dans chaque pays sur l’impact économique de l’épidémie qui a fait plus de 3.000 morts dans le monde.

La politique monétaire de la banque n’a en revanche pas été abordée et les décideurs de la BCE ont estimé que la lutte contre le coronavirus incombait principalement aux différents gouvernements, ont ajouté les sources.

Sollicité, un porte-parole de la BCE a refusé de s’exprimer.

Christine Lagarde, la présidente de la BCE, a déclaré lundi que la banque centrale serait prête à prendre des mesures “ciblées” si nécessaire.

D’après des sources proches du dossier, ces mesures porteraient principalement sur le financement et la fourniture de liquidités aux petites et moyennes entreprises.

La BCE a par ailleurs annoncé mercredi le report du premier forum censé nourrir sa réflexion sur ses objectifs et ses outils de politique monétaire en raison de la propagation en Europe du coronavirus apparu en Chine. (version française Claude Chendjou, édité par Jean-Michel Bélot)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below