February 13, 2020 / 4:14 AM / 7 days ago

LEAD 2-Coronavirus-Le nombre de décès bondit en Chine continentale

* 242 nouveaux décès dans le Hubei, record sur une journée

* Un représentant local du PCC démis de ses fonctions

* La suspension des liaisons aériennes USA-Chine prolongée (Actualisé avec éléments supplémentaires)

par Winni Zhou et Dominique Patton

PEKIN, 13 février (Reuters) - Les autorités sanitaires de la province chinoise du Hubei, foyer de l’épidémie de coronavirus Covid-19, ont fait état jeudi de 242 décès supplémentaires liés au virus, un record au cours d’une seule journée depuis que l’épidémie s’est déclarée en décembre dernier.

Cette annonce intervient alors que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) s’est montrée mercredi très prudente sur l’apparent ralentissement de l’épidémie de coronavirus, lequel, a-t-elle dit cette semaine, doit être considéré par la communauté internationale comme l’”ennemi public numéro un”.

Un conseiller médical du gouvernement chinois a estimé mardi que la flambée épidémique du Covid-19 devrait atteindre son pic ce mois-ci en Chine et pourrait être terminée en avril.

Selon l’agence de presse officielle Chine Nouvelle, le responsable du Parti communiste chinois (PCC) dans la province du Hubei a été démis de ses fonctions. Jian Chaoliang est remplacé par le maire de Shanghai, Ying Yong, a-t-elle précisé jeudi.

Dans son point quotidien, la Commission sanitaire du Hubei a déclaré jeudi que le bilan du coronavirus était porté à 1.310 morts dans la province.

Le nombre de décès recensés mercredi est plus de deux fois supérieur à celui de lundi dans la province, où 103 décès liés au virus avaient été rapportés - un record jusqu’alors.

La Commission sanitaire du Hubei a aussi annoncé que 14.840 cas supplémentaires de contamination ont été répertoriés mercredi, portant à 48.206 le nombre de cas dans la province.

Elle a indiqué inclure désormais les cas diagnostiqués grâce à des scanners permettant de détecter plus rapidement une infection pulmonaire chez des patients et d’isoler ceux-ci.

Cette nouvelle méthode clinique pourrait avoir pour conséquence d’alourdir le bilan de l’épidémie, a estimé la directrice de la recherche en biosécurité à l’Institut Kirby de l’université australienne de Nouvelle Galles du Sud, à Sydney.

Il y a “vraisemblablement des cas mortels survenus” pour des personnes dont les échantillons n’avaient pas été testés en laboratoire mais qui avaient passé un scanner, a déclaré Raina McIntyre à Reuters. “Il est important que ceux-ci soient aussi comptés”.

NOUVEAUX CAS SUR LE BATEAU DE CROISIÈRE JAPONAIS

Des centaines de cas de contaminations ont été signalés dans plus d’une vingtaine de pays et territoires. Toutefois seuls deux cas mortels ont été signalés hors de Chine continentale - à Hong Kong et Shanghai.

La plupart des cas d’infection hors de Chine ont été recensés sur un navire de croisière amarré au large de Yokohama, au Japon. Le ministre japonais de la Santé a déclaré jeudi que 44 cas supplémentaires ont été confirmés, portant à 219 le nombre de personnes contaminées à bord du bateau.

Un autre bateau de croisière, le MS Westerdam, est arrivé jeudi au Cambodge après s’être vu interdire d’accoster en Thaïlande, au Japon, à Taiwan, sur l’île américaine de Guam et aux Philippines par crainte que des passagers ou membres d’équipage soient atteints du coronavirus.

“Ce matin, simplement apercevoir la terre ferme fut un moment à couper le souffle. Je me suis demandée: est-ce vrai ?”, a déclaré à Reuters une touriste américaine, Angela Jones, l’une des 1.455 passagers du navire appartenant à l’armateur Holland America, filiale du croisiériste américain Carnival Corp .

United Airlines a annoncé mercredi qu’elle prolongeait jusqu’à fin avril la suspension des liaisons aériennes entre les Etats-Unis et la Chine à cause de l’épidémie, imitant les deux autres compagnies américaines majeures qui desservent habituellement la Chine.

Un quatorzième cas de contamination a été confirmé aux Etats-Unis. Il s’agit d’une personne rapatriée de Wuhan se trouvant en quarantaine dans une base militaire de San Diego, ont dit mercredi les autorités sanitaires américaines, selon lesquelles ce patient a été infecté en Chine. (avec Yawen Chen et Lusha Zhang à Pékin, David Stanway à Shanghai, James Pearson à Hanoï, Prak Chan Thul à Sihanoukville, Steve Gorman en Californie; version française Jean Terzian)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below