February 12, 2020 / 9:29 PM / 5 months ago

POINT MARCHÉS-Wall Street, optimiste sur le coronavirus, bat ses records

* Le Dow Jones gagne 0,94%, le S&P-500 0,65% et le Nasdaq 0,90%

* L’épidémie de coronavirus inquiète moins

* Les valeurs technologiques et l’énergie en vedette

par Stephen Culp

NEW YORK, 12 février (Reuters) - Les trois grands indices de la Bourse de New York ont battu mercredi leurs records en séance et en clôture avec la diminution du nombre de nouveaux cas de contamination au coronavirus en Chine, qui alimente les espoirs d’un impact limité de cette crise sanitaire sur l’économie mondiale.

L’indice Dow Jones a gagné 275,08 points (0,94%) à 29.551,42 après un pic à 29.568,57.

Le S&P-500, plus large et principale référence des investisseurs, a pris 21,7 points, soit 0,65%, à 3.379,45, après un plus haut historique à 3.381,47.

Le Nasdaq Composite, à forte composante technologique, a avancé de son côté de 87,02 points (0,90%) à 9.725,96 points après un record en séance à 9.728,773.

Pour le S&P-500 et le Nasdaq, il s’agit d’un troisième record consécutif à la clôture. Le Dow n’avait plus battu le sien depuis le 6 février.

La Chine a fait état mercredi de 2.015 nouveaux cas de contamination au coronavirus Covid-19 sur la journée de la veille, soit la plus faible progression quotidienne depuis le 30 janvier, ce qui incite les milieux économiques et financiers à croire en un reflux de l’épidémie même si l’Organisation mondiale de la Santé reste prudente.

La tendance à Wall Street a aussi été soutenue par la victoire de Bernie Sanders dans le New Hampshire dans les primaires démocrates pour l’élection présidentielle du 3 novembre prochain aux Etats-Unis. Pour certains investisseurs, la désignation de Bernie Sanders, qui se définit comme socialiste, augmenterait les chances de réélection de Donald Trump.

Lors de la seconde journée de son audition semestrielle par le Congrès des Etats-Unis, le président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, a pour sa part réaffirmé sa confiance dans la viabilité de la phase actuelle d’expansion de l’économie américaine, désormais dans sa 11e année.

Le mouvement général de hausse ce mercredi à Wall Street a profité aux valeurs technologiques, de l’énergie ou encore des biens de consommation discrétionnaire.

Contre la tendance, Lyft a perdu 10,16%, le spécialiste des véhicules de transport avec chauffeur (VTC) ayant prédit un ralentissement de sa croissance en 2020.

* Le rappel de la séance en Europe:

version française Bertrand Boucey

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below