January 28, 2020 / 10:47 AM / in 2 months

Goldman Sachs demande aux salariés de retour de Chine de rester chez eux

SHANGHAI, 28 janvier (Reuters) - Goldman Sachs demande à ses salariés ayant séjourné en Chine de travailler de chez eux ou de s’abstenir de se rendre sur leur lieu de travail pendant 14 jours à compter du dernier jour de leur présence en Chine, montre un document interne que Reuters a pu consulter.

Dans ce courrier daté de mardi, la banque d’affaires demande également aux employés qui ont été en contact avec quelqu’un qui se serait rendu en Chine au cours des 14 derniers jours de travailler à distance ou de ne pas se rendre à leur bureau, là encore pour une durée de 14 jours.

Goldman Sachs n’a pas répondu aux demandes de commentaires formulées par Reuters.

Plus d’une centaine de personnes sont mortes en Chine après avoir contracté le coronavirus 2019-nCoV et plus de 4.500 cas y ont été officiellement recensés. (Engen Tham, version française Nicolas Delame)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below