for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

Conseil de Renault sur le nouveau DG en début d'après-midi

Renault a décidé de convoquer un conseil d'administration mardi après-midi pour se prononcer sur la nomination très attendue de Luca de Meo (en photo) au poste de directeur général, ont dit à Reuters deux sources proches du dossier. /Photo d'archives/REUTERS/Pierre Albouy

PARIS (Reuters) - Renault a décidé de convoquer un conseil d’administration mardi après-midi pour se prononcer sur la nomination très attendue de Luca de Meo au poste de directeur général, ont dit à Reuters deux sources proches du dossier.

Le groupe au losange est à la recherche d’un nouveau directeur général depuis l’éviction de Thierry Bolloré, en octobre dernier, afin de donner un nouveau souffle à l’entreprise et à son alliance avec Nissan.

L’intérim est assuré depuis par la directrice financière Clotilde Delbos.

Un porte-parole de Renault a refusé de faire un commentaire.

Le conseil se réunira à 14h00 au siège du groupe à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), a ajouté une des sources. Une partie des administrateurs devraient se connecter à distance à la réunion.

L’autre source a indiqué lundi soir que l’arrivée effective de Luca de Meo, ancien patron de la marque Seat de Volkswagen, était prévue pour juillet.

Plusieurs sources - dont les deux précédemment citées - ont dit à Reuters que ce milanais de 52 ans, qui a commencé sa carrière chez Renault, avait rencontré des difficultés au sujet de la clause de non concurrence de son contrat avec Volkswagen.

L’Etat français, principal actionnaire de Renault, a donné son feu vert tacite à la nomination de Luca de Meo. “Il n’y a pas de raison que l’Etat s’oppose à la nomination de Luca de Meo comme futur DG de Renault”, a dit la semaine dernière une source de Bercy.

Edité par Jean-Michel Bélot

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up