January 24, 2020 / 5:19 PM / 2 months ago

Bombardier se tourne vers Alstom et Hitachi pour une fusion dans le rail

LONDRES/MONTREAL/PARIS, 24 janvier (Reuters) - Bombardier a approché le français Alstom et le japonais Hitachi dans le cadre de sa recherche d’un partenaire pour fusionner ses activités ferroviaires, le groupe canadien peinant à contenir ses coûts qui rognent ses marges, ont dit des sources à Reuters.

Le constructeur travaille avec Citigroup et UBS pour trouver un partenaire dans le ferroviaire qui lui permettrait de changer d’envergure afin de mieux affronter la concurrence du géant public chinois CRRC, numéro un mondial du secteur.

Bombardier, qui a déjà cédé en 2018 le contrôle de son programme d’avions régionaux à Airbus, a vu son cours de Bourse plonger de 37% depuis le début de l’année à la suite d’un avertissement sur ses résultats de 2019 le 16 janvier.

Il a examiné plusieurs scénarios de fusion ces derniers mois, y compris une possible alliance avec l’allemand Siemens ou un partenaire chinois, deux pistes qui n’ont pas abouti, a dit l’une des sources.

Les discussions avec Alstom, conseillé par Rothschild, ont commencé en juillet et sont devenues sérieuses en septembre, a dit l’une des sources.

Ces discussions avec le groupe français restent actives mais Hitachi demeure une option possible, ont dit les sources.

Bombardier, Alstom, Hitachi et Siemens ont tous refusé de s’exprimer. (version française Bertrand Boucey)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below