January 24, 2020 / 8:48 AM / 2 months ago

LEAD 1-Les manifestations à Hong Kong ont pesé sur Rémy Cointreau

(Actualisé avec cours de bourse, commentaires d’analystes)

PARIS, 24 janvier (Reuters) - Le groupe français de spiritueux Rémy Cointreau fait état vendredi d’un recul plus marqué qu’attendu de 11,3% de ses ventes à périmètre constant au troisième trimestre, reflétant l’impact des troubles politiques à Hong Kong sur son activité.

Ces résultats ont provoqué une chute de 8,84% du titre à l’ouverture de la Bourse à Paris.

La lente reconstitution des stocks aux Etats-Unis a également pesé sur les chiffres, effaçant la bonne dynamique sur les marchés de la Chine continentale, où les festivités du nouvel an lunaire, temps fort pour l’activité des fabricants de boissons, débutent samedi sous le signe des inquiétudes autour de l’épidémie de coronavirus de Wuhan.

Rémy Cointreau est particulièrement exposé à un éventuel ralentissement en Chine, où le groupe réalise 20% environ de ses bénéfices selon les estimations.

La propagation du virus crée de “l’incertitude pour le court terme” mais “il ne semble pas y avoir de changement de fond des tendances en Chine continentale”, relativisent les analystes de Crédit Suisse dans une note.

Sur le trimestre octobre-décembre, les ventes du groupe se sont élevées à 290,2 millions d’euros, en recul de 11,3%. La moyenne des analystes ne tablait que sur un recul de 6%.

Les ventes de cognac ont reculé de 7,6%, quand le consensus des analystes s’établissait sur un recul de 2,3%.

Rémy Cointreau annonce parallèlement sa décision de suspendre les objectifs annuels et moyen terme indiqués précédemment à l’occasion de son changement de direction, intervenu le 1er décembre.

Il “confirme néanmoins la pertinence de sa stratégie de valeur visant” et donne rendez-vous au 4 juin prochain, la publication des résultats annuels 2019/20 fournissant l’occasion de présenter le “nouveau plan de mise en oeuvre de la vision stratégique du groupe”.

Eric Vallat, venu de Richemont, a succédé le mois dernier à Valérie Chapoulaud-Floquet qui a, depuis son intronisation en septembre 2014, orienté la stratégie du groupe sur les alcools commercialisés à 50 dollars la bouteille et au-delà. L’action Rémy Cointreau a plus que doublé sous son mandat.

“La société a retiré sa prévision qui impliquait une variation organique de l’Ebit de zéro à -3%, ce qui traduit un manque de visibilité à court terme tout en donnant une marge de manoeuvre accrue au nouveau DG”, estiment les analystes de Crédit Suisse. (Dominique Vidalon avec Marc Angrand version française Henri-Pierre André et Simon Carraud)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below