January 23, 2020 / 12:36 PM / 3 months ago

Les pays limitrophes de la Libye réunis à Alger en appui à la trêve fragile

ALGER, 23 janvier (Reuters) - Les ministres des Affaires étrangères des pays limitrophes de la Libye se sont réunis jeudi à Alger pour tenter de renforcer le fragile cessez-le-feu entre les forces du maréchal Khalifa Haftar, qui tiennent l’est du pays, et le gouvernement d’entente nationale reconnu internationalement dirigé par Fayez al Sarraj.

Cette réunion, à laquelle participent l’Egypte, la Tunisie, le Soudan, le Tchad, le Mali et le Niger, s’inscrit dans une série d’initiatives internationales à l’image du sommet qui s’est tenu dimanche dernier à Berlin.

“Les voisins de la Libye portent la responsabilité de faciliter l’émergence d’une solution politique”, a dit le chef de la diplomatie algérienne, Sabri Boukadoum, avant l’ouverture de la réunion.

Le ministre allemand des Affaires étrangères, Heiko Maas, a fait le déplacement à Alger.

La Libye a basculé dans l’instabilité après la chute du régime de Mouammar Kadhafi, fin 2011. L’aggravation du conflit observé depuis l’offensive lancée au printemps dernière par les forces du maréchal Haftar sur Tripoli inquiète la communauté internationale, à commencer par les pays frontaliers de la Libye.

“Le Sahel souffre de cette crise. Une prolifération des armes dans la région a facilité la propagation du terrorisme”, a ainsi souligné le ministre tchadien des Affaires étrangères, Mahamet Zene Cherif. (Lamine Chikhi version française Jean-Philippe Lefief et Henri-Pierre André)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below