January 15, 2020 / 11:33 AM / 12 days ago

Villeroy de Galhau: Aucune raison de déroger au nouveau calcul du taux du Livret A

PARIS, 15 janvier (Reuters) - Le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, a déclaré mercredi ne voir aucune raison de “déroger” au calcul du taux de rémunération du Livret A qui doit être fixé au 31 janvier et pourrait être abaissé à 0,5%.

Le taux de rémunération du Livret A est gelé depuis août 2015 à 0,75%. Mais une nouvelle formule here de calcul doit entrer en application à la fin du mois. Sous l'effet de la faiblesse des taux interbancaires et de l'inflation, il pourrait dès lors tomber à 0,5%, le taux minimal absolu fixé par la réforme.

“Sur la prochaine fixation du taux du Livret A, je transmettrai dans la semaine mon analyse définitive au ministre de l’Économie et des Finances”, a déclaré François Villeroy de Galhau devant la commission des Finances du Sénat.

“Je l’ai déjà dit: je ne vois pas aujourd’hui de raison de déroger par exception à la formule de calcul du taux du Livret A”, a-t-il ajouté.

Invité sur BFM Business le mois dernier, le gouverneur de la Banque de France avait confirmé que “cette formule, début février, pourrait donner un taux de 0,5%”.

Le Livret A est l'un des produits d'épargne préférés des Français. D'après les données here de la Caisse des dépôts et consignation (CDC), son encours total était de 298 milliards d'euros en novembre.

La réforme de la formule du calcul de son taux est présentée par Bercy comme une modification nécessaire pour ne pas pénaliser le secteur du logement social, qui emprunte à des taux liés à la rémunération du Livret A.

“Il y a un modèle français de l’épargne réglementée, qui n’existe chez aucun de nos voisins européens. La pérennité de ce modèle passe par un bon équilibre entre un financement favorable du logement social et une juste rémunération des épargnants. C’est cet équilibre qui doit justifier la formule et son application”, a plaidé Villeroy de Galhau devant la commission sénatoriale.

Le règlement prévoit que les modalités de calcul du taux de rémunération du Livret A s’appliquent automatiquement “sauf si le gouverneur de la Banque de France propose d’y déroger en raison de ‘circonstances exceptionnelles’ ou pour ‘préserver globalement le pouvoir d’achat des épargnants’”. Il lui appartient alors de proposer un taux dérogatoire, charge au ministre de l’Economie de fixer par arrêté un nouveau taux. (Leigh Thomas et Henri-Pierre André, édité par Bertrand Boucey)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below