December 16, 2019 / 11:58 PM / a month ago

Les eurodéputés approuvent un accord sur la finance verte

BRUXELLES, 17 décembre (Reuters) - Les eurodéputés sont convenus lundi d’approuver un projet visant à fixer un ensemble de règles pour définir les produits financiers “verts” et “durables”, un marché évalué à 180 milliards d’euros, cinq jours après que les Etats membres de l’Union européenne ont rejeté un accord en ce sens.

Le projet contraint les émetteurs de produits financiers à rendre publique la part exacte de leurs investissements compatibles avec les exigences écologiques pour obtenir l’étiquette de “vert et durable”.

La Grande-Bretagne, la France, la République tchèque, la Hongrie, la Pologne, la Slovaquie, la Roumanie, la Bulgarie et la Slovénie se sont opposées mercredi dernier à ce projet qui empêchera selon elles le nucléaire ou le charbon, énergies dont ces pays sont largement dépendants, d’obtenir le label convoité.

Cette possibilité n’était pas exclue aux termes de la nouvelle classification (“taxonomie”) mise au point, mais il était très difficile pour ces secteurs de l’obtenir.

La nouvelle réglementation doit être approuvée mercredi par les diplomates de l’ensemble des Etats membres et transmise ensuite pour promulgation à la Commission européenne. (Jonas Ekblom; version française Jean Terzian)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below