December 12, 2019 / 10:56 PM / 8 months ago

LEAD 1-Les conservateurs britanniques vers une nette victoire - sortie des urnes

(Actualisé avec précisions, réactions)

LONDRES, 12 décembre (Reuters) - Les conservateurs britanniques ont obtenu une large majorité de 368 sièges sur 650 à la Chambre des communes lors des élections législatives de jeudi au Royaume-Uni, à en croire un sondage de sortie des urnes réalisé par la BBC, ITV et Sky.

Leur chef de file, le Premier ministre Boris Johnson, a invité les membres du Parti tory à “se réjouir” et la livre sterling a fait un bond de plus de 2% contre le dollar et l’euro.

L’opposition travailliste obtiendrait 191 sièges, le Parti national écossais 55 sièges et les Libéraux démocrates 13 sièges à en croire le même sondage. Le Parti du Brexit de Nigel Farage ne gagnerait aucun siège.

La majorité absolue est théoriquement de 326 sièges aux Communes, mais dans les faits, il en faut en général un peu moins parce que les députés nord-irlandais du Sinn Fèin n’y siègent pas.

Les résultats officiels ne sont pas attendus avant le milieu de la nuit au plus tôt.

Si les premières tendances se confirment, les conservateurs pourraient s’acheminer vers leur plus large victoire depuis 1987, sous Margaret Thatcher.

“Ce serait une victoire phénoménale pour le Parti conservateur et Boris Johnson se sentirait totalement conforté par le pari qu’il a fait”, a commenté l’ancien président des Communes, John Bercow.

Cette large victoire permettrait au chef du gouvernement de faire ratifier rapidement l’accord de retrait qu’il a négocié avec l’Union européenne, ce qui permettrait au Royaume-Uni de quitter l’Union européenne le 31 janvier.

Après le 31 janvier, la tâche n’en sera pas pour autant terminée pour Johnson puisqu’il lui faudra négocier un accord de libre-échange avec l’UE en seulement onze mois, d’ici à la fin de l’année 2020. Cette période de transition peut être prolongée jusqu’en décembre 2022, mais les conservateurs ont promis pendant la campagne qu’elle n’excéderait pas décembre 2020.

A Bruxelles, où se déroule un Conseil européen, la secrétaire d’Etat française aux affaires européennes Amélie de Montchalin a déclaré que la “clarification” attendue par l’Europe sur le Brexit semblait avoir eu lieu.

“Le plus important dans ce Brexit, ce n’est pas la manière dont on divorce, c’est ce qu’on a à construire ensuite”, a-t-elle ajouté devant la presse.

Lors des cinq dernières élections législatives britanniques, seul un sondage de sortie des urnes a prédit un résultat faux, en 2015. Le sondage avait alors prévu un Parlement sans majorité, majorité qu’avaient finalement obtenue les conservateurs. (Rédaction de Londres, avec Michel Rose à Bruxelles, version française Jean-Stéphane Brosse)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below