November 27, 2019 / 12:36 PM / 17 days ago

Des agriculteurs paralysent en partie le centre de Dublin

DUBLIN, 27 novembre (Reuters) - Le centre de Dublin a été partiellement paralysé mercredi pour le deuxième jour d’affilée par des agriculteurs qui protestent contre les cours trop bas du boeuf et se disent injustement stigmatisés dans le combat contre le changement climatique.

Arrivés en tracteurs mardi de toute l’Irlande, ils ont refusé de garer leurs véhicules dans un espace qui leur avait été réservé par les autorités et ont occupé l’un des principaux axes de transports de la capitale, sur St. Stephen’s Green.

Kildare Street, où se trouve le siège du Parlement, est fermée à la circulation.

Ils n’en bougeront pas, ont-ils prévenu, tant que le ministre de l’Agriculture, Michael Creed, ne sera pas venu à leur rencontre.

“On ne peut pas continuer à produire de la nourriture à des tarifs inférieurs aux coûts de production et on ne peut continuer à être pointés du doigt pour le changement climatique. Il s’agit de la mort de l’Irlande rurale, elle meurt sur pied tandis que nous parlons”, a déclaré Nicholas Hughes, un éleveur de Moylough, dans le comté de Galway, qui a passé la nuit sur place.

Des manifestations similaires avaient lieu mercredi à Paris. (Padraic Halpin version française Henri-Pierre André, édité par Jean-Michel Bélot)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below