November 27, 2019 / 12:36 PM / 10 days ago

LEAD 1-France-La confiance des ménages à son plus haut depuis l'élection de Macron

(actualisé avec précisions, contexte)

PARIS, 27 novembre (Reuters) - La confiance des consommateurs français a augmenté de façon inattendue en novembre, atteignant son plus haut niveau depuis le début du mandat d’Emmanuel Macron, alors que la lancinante question du chômage est jugé moins aiguë que par le passé.

L’indicateur de l’Insee synthétisant cette confiance, publié mercredi, s’est établi à 106 contre 104 au cours des deux mois précédents, alors que les économistes interrogés par Reuters s’attendaient à un léger recul à 103 points.

Cet indicateur est désormais à son plus haut niveau depuis les 108 points atteints en juin 2017, après l’élection le mois précédent d’Emmanuel Macron, qui s’était engagé durant sa campagne à moderniser l’économie et à engager un vaste programme de réforme en faveur des entreprises.

L’Insee relève notamment que les craintes des ménages concernant l’évolution du chômage sont à leur plus bas depuis août 2017 et que leurs perspectives économiques générales sont à leur meilleur niveau depuis janvier 2018.

Cet optimisme est d’autant plus surprenant qu’il se manifeste quelques jours avant la grève du 5 décembre prochain contre la réforme des retraites, qui s’annonce comme un test majeur pour le gouvernement et son programme de réformes.

Il y a tout juste un an, la confiance des ménages s’était littéralement effondrée après le début du mouvement de contestation des “gilets jaunes”, qui a conduit Emmanuel Macron et le gouvernement à lâcher du lest, sous la forme d’un plan de 10 milliards d’euros en faveur du pouvoir d’achat.

Ces mesures ont effectivement soutenu la croissance française, qui a mieux résisté que d’autres économies de la zone euro, en particulier que l’Allemagne, très exportatrice et donc plus exposée au ralentissement mondial, et qui n’a pas pris de mesures de relance similaires.

Cette relative résistance de la France lui a permis de continuer à créer des emplois, même si son taux de chômage a légèrement augmenté pour atteindre 8,6% au troisième trimestre.

“A l’approche des élections municipales de mars 2020, nous nous attendons toujours à des données économiques contrastées, avec d’un côté la récente résilience économique de la France, et de l’autre les questions socio-politiques et les tensions qui en découlent, qui font peser un risque sur les perspectives”, observe Olivier Vigna, économiste chez HSBC.

* Enquête mensuelle de conjoncture auprès des ménages : novembre 2019 : here

Leigh Thomas, version française Jean-Michel Bélot, édité par Bertrand Boucey

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below