November 21, 2019 / 12:41 AM / in 20 days

Google revoit ses règles en matière de publicités politiques

21 novembre (Reuters) - Google, filiale d’Alphabet , ne permettra plus aux annonceurs d’accéder à certaines données dont ils se servent pour cibler leurs publicités politiques, comme les préférences de vote des utilisateurs de ses services, a annoncé mercredi la compagnie américaine.

Cette annonce intervient alors que Twitter a décidé le mois dernier d’arrêter de diffuser des publicités politiques, adoptant une stratégie différente de celle de Facebook.

Il s’agit d’une question lancinante pour les géants des réseaux sociaux, que certains pressent de ne plus relayer les messages de propagande politique, spécialement quand ceux-ci comportement de fausses informations.

Dans un message publié sur son blog, Google indique qu’il va restreindre le ciblage d’audience pour les publicités électorales à l’âge, au sexe et à la localisation par code postal.

Jusqu’à présent, les annonceurs politiques pouvaient cibler leurs publicités en se servant de données supplémentaires, telles que les orientations politiques des utilisateurs des services de Google.

Cette nouvelle réglementation sera en vigueur d’ici à une semaine au Royaume-Uni en vue des élections générales du 12 décembre, a précisé Google. Elle sera étendue à l’Union européenne avant la fin de l’année puis dans le reste du monde à partir de janvier 2020. (Elizabeth CullifordJean Terzian pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below