November 20, 2019 / 6:36 PM / 23 days ago

Pour Fiat, la plainte de GM est une manoeuvre contre la fusion avec PSA

DETROIT, 20 novembre (Reuters) - Fiat Chrysler s’est dit mercredi “très surpris” du dépôt d’une plainte à son encontre de Général Motors, une manoeuvre dont le but pourrait être, selon le constructeur italo-américain, de parasiter sa fusion programmée avec PSA.

“Nous sommes très surpris par cette plainte, à la fois du fait de son contenu et du moment choisi”, a réagi FCA dans un communiqué. “Nous ne pouvons qu’imaginer qu’il s’agit de perturber le projet de fusion avec PSA ainsi que nos négociations avec le syndicat UAW.”

General Motors a porté plainte aux Etats-Unis pour racket de la part de son rival, qu’il accuse de corruption lors de ses négociations avec le syndicat UAW (United Auto Workers) afin d’obtenir des avantages par rapport à son concurrent sur les salaires et les conditions de travail.

S’il aboutit, le rapprochement entre Fiat Chrysler et PSA, annoncé fin octobre, débouchera sur la naissance du quatrième groupe automobile mondial. (Nick Carey, version française Simon Carraud, édité par Jean-Stéphane Brosse)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below