November 4, 2019 / 9:19 AM / 11 days ago

Ryanair en bénéfice supérieur aux attentes, mais exposée aux aléas du Boeing 737 MAX

DUBLIN, 4 novembre (Reuters) - La compagnie aérienne Ryanair a publié lundi un bénéfice supérieur aux attentes mais a annoncé dans le même temps un nouveau report de deux mois du calendrier de livraison de ses Boeing MAX 737, susceptible de geler la croissance de son chiffre d’affaires.

Pionnier du transport aérien à bas coût devenu premier transporteur aérien en Europe, la compagnie irlandaise affiche un bénéfice après impôts de 1,15 milliard d’euros entre avril et septembre, la période la plus prolifique pour son activité, conforme aux résultats de l’an passé et supérieur aux prévisions des analystes qui tablaient sur 1,08 milliard.

La compagnie prévoit désormais un bénéfice annuel compris entre 800 et 900 millions d’euros, resserrant une fourchette donnée à 750-950 millions dans ses précédentes estimations. Le consensus des analystes est à 836 millions.

A la Bourse de Dublin, l’action Ryanair gagnait en milieu de matinée quelque 6%.

Le retard de livraison des 30 Boeing 737 MAX en commande pourrait cependant peser sur la croissance future de son trafic passagers.

En juillet dernier, la compagnie irlandaise avait indiqué qu’elle serait en mesure de faire voler ces 30 nouveaux appareils l’été prochain, avec les premières livraisons attendues pour janvier. Ce calendrier ne sera pas tenu.

Michael O’Leary, le PDG de Ryanair, a déclaré que l’objectif était désormais de disposer de 20 Boeing 737 MAX d’ici l’été prochain tout en ajoutant qu’”il existe un risque réel qu’il n’y en ait aucun” à cette date.

“Le risque d’un report supplémentaire augmente”, a-t-il poursuivi dans une présentation vidéo suivant la publication des résultats de sa compagnie. Il note que Boeing ne sera sans doute pas en mesure de tenir son objectif de remettre ses 737 MAX en vol d’ici Noël aux Etats-Unis.

Les 737 MAX sont interdits de vol depuis mars dernier et la catastrophe de la compagnie Ethiopian Airlines qui a fait 157 morts, moins de cinq mois après l’accident d’un premier 737 MAX de la compagnie Lion Air qui a fait 189 morts en Indonésie.

Pour l’année fiscale qui courra jusqu’au 31 mars 2021, Ryanair prévoit de transporter 157 millions de passagers, soit 2,6% seulement de plus que son objectif de 153 millions sur la période avril 2019-mars 2020.

Ce serait la croissance la plus basse de son trafic depuis sept ans - depuis 2014, Ryanair tourne en moyenne sur une croissance de 10% du nombre de ses passagers.

Et encore cette croissance pourrait-elle être ramenée à zéro en cas de nouveaux reports de livraisons. Le directeur financier Neil Sorahan a cependant affirmé qu’il n’y avait “absolument aucun risque” que l’objectif de moyen terme de 200 millions de passagers par an d’ici mars 2024 ne soit pas respecté. (Conor Humphries Henri-Pierre André pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below