October 29, 2019 / 11:11 AM / 19 days ago

Total-Onze militants de Greenpeace interpellés à la Mède

MARSEILLE, Bouches-du-Rhône, 29 octobre (Reuters) - Onze personnes ont été interpellées par la police qui a débloqué mardi en fin de matinée les accès à la raffinerie Total La Mède, près de Marseille, dont les accès étaient entravés depuis le matin par une trentaine de militants de l’association Greenpeace, a-t-on appris auprès de la préfecture de police de Marseille.

Ces militants avaient vissé au sol deux conteneurs empêchant les entrées et les sorties sur le site et déployé une banderole portant la mention «Déforestation made in France ».

“Il y a eu onze interpellations, l’opération est toujours en cours, les effectifs continuent de couper les chaînes avec une disqueuse”, a précisé à Reuters un porte-parole de la préfecture de police.

Il a également précisé qu’un observateur du Raid, l’unité d’élite de la police nationale, ainsi que le préfet de police Olivier De Mazières s’étaient rendus sur place.

La raffinerie Total de la Mède produit depuis le 9 juillet dernier du biocarburant à partir d’huile de palme, dont elle peut importer jusqu’à 600.000 tonnes par an, ce qui a suscité de nombreuses oppositions de militants écologistes mais aussi d’agriculteurs français.

Le 19 octobre, le conseil constitutionnel avait rejeté un recours de Total visant à faire annuler une disposition fiscale qui revenait sur un avantage accordé à l’huile de palme. (Marc Leras, édité par Jean-Michel Bélot)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below