August 11, 2019 / 5:34 PM / 3 months ago

Bolton va demander à Londres de durcir le ton face à l'Iran et la Chine

LONDRES, 11 août (Reuters) - John Bolton, le conseiller américain à la Sécurité nationale, va prier la Grande-Bretagne de faire preuve de davantage de fermeté dans ses relations avec la Chine et l’Iran au cours d’une visite à Londres, lundi et mardi.

Au cours de ces deux jours, John Bolton abordera sans aucun doute la sortie britannique de l’Union européenne qui entraînera probablement un rapprochement de Londres et Washington.

Mais le soutien des Etats-Unis ne se fera pas sans que le gouvernement britannique consente à aligner ses positions sur celles de la Maison blanche, notamment sur la question iranienne.

Londres privilégie pour l’heure l’approche de l’Union européenne qui préconise que l’on s’en tienne à l’accord de 2015 sur le programme nucléaire iranien. La saisie d’un navire britannique par les autorités iraniennes pourrait toutefois convaincre les Britanniques de s’éloigner de la politique du bloc communautaire et de se rapprocher de la ligne de fermeté défendue par le président Donald Trump.

Selon une source gouvernementale américaine, John Bolton devrait insister auprès du Premier ministre Boris Johnson pour qu’il décide, comme le président américain avant lui, de se soustraire au traité négocié à Vienne il y a quatre ans.

Le conseiller de Donald Trump devrait également insister auprès de ses interlocuteurs britanniques pour qu’ils se passent des services de l’équipementier télécoms chinois Huawei, considéré aux Etats-Unis comme une menace pour la sécurité nationale et source de tensions diplomatiques entre Washington et Pékin.

Alors qu’il était encore dirigé par Theresa May, le gouvernement britannique avait décidé d’accorder à Huawei un accès limité aux contrats liés à la technologie 5G, mais John Bolton espère trouver une oreille plus attentive auprès de Boris Johnson.

John Bolton entend notamment démontrer auprès de ce dernier que Huawei est un instrument aux mains du gouvernement chinois qui pourrait l’utiliser pour surveiller les télécommunications britanniques. (Reporting by Steve Holland, editing by Guy Faulconbridge)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below