August 7, 2019 / 8:56 AM / a month ago

BOURSE-ABN Amro sanctionnée pour ses faibles perspectives

AMSTERDAM, 7 août (Reuters) - ABN Amro est sanctionnée mercredi en Bourse d’Amsterdam malgré la hausse inattendue de son bénéfice au deuxième trimestre, les investisseurs retenant surtout les difficultés de la banque néerlandaise à faire progresser son revenu net d’intérêts et à contenir ses coûts.

Le titre perd 4,92% à 15,74 euros vers 08h40 GMT, ce qui porte à environ 22,5% sa baisse depuis le début de l’année, soit la plus mauvaise performance de l’indice vedette de la Bourse d’Amsterdam, lui-même en hausse d’environ 11% sur la période.

ABN Amro, recentrée sur son marché intérieur depuis son sauvetage par l’Etat néerlandais en 2008 lors de la crise financière, a réalisé au deuxième trimestre un bénéfice net en hausse de 1% et supérieur aux attentes, à 693 millions d’euros, en raison du dynamisme de l’économie des Pays-Bas.

Elle a cependant déclaré que la poursuite de la baisse des taux pourrait entraver la progression de son revenu net d’intérêts.

“Nous nous attendons à ce que l’attention se porte sur les prévisions avec la direction faisant état de vents contraires de 20 millions d’euros par trimestre au niveau du revenu net d’intérêts en raison de la baisse des taux”, a commenté JPMorgan, qui évoque aussi une pression croissante sur les coûts.

A la suite de l’amende de 775 millions d’euros infligée en septembre à sa concurrente ING pour ses manquements en terme de lutte contre le blanchiment d’argent, la banque centrale des Pays-Bas a imposé à ABN Amro d’examiner la situation de l’ensemble de ses clients particuliers dans le pays, ce qui se traduit par des dépenses supplémentaires et pourrait éventuellement aboutir pour elle aussi à des instructions ou des amendes.

Le directeur financier Clifford Abrahams a déclaré qu’il semblait désormais “difficile” pour ABN Amro d’atteindre son objectif d’un coefficient d’exploitation de 56% à 58% l’an prochain.

Jefferies résume ainsi son opinion sur les annonces de la banque néerlandaise: “Résultats meilleurs que prévu mais sans dynamique commerciale et avec un possible nuage à l’horizon sur le plan juridique.”

D’autres banques européennes sont malmenées en Bourse en ce début de séance en raison elles aussi de perspectives moins bonnes.

L’allemande Commerzbank perd 4,8% après avoir prévenu que son objectif d’une légère progression de son résultat net annuel était devenu “nettement plus ambitieux”.

UniCredit lâche pour sa part près de 3,7% après avoir abaissé sa prévision de produit net bancaire pour cette année en arguant de la perspective d’une prolongation des taux d’intérêt très bas.

L’indice du secteur bancaire européen est stable pour sa part. (Bart Meijer, avec Toby Sterling et Pawel Goraj Bertrand Boucey pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below