July 31, 2019 / 3:21 PM / 3 months ago

Pas de trace d'empoisonnement chez Navalny, dit l'hôpital public russe

MOSCOU, 31 juillet (Reuters) - Les examens réalisés sur Alexeï Navalny n’ont révélé aucune trace d’empoisonnement, a déclaré mercredi le chef de l’hôpital moscovite Sklifosovsky, des conclusions remises en question le médecin personnel de l’opposant.

Alexeï Navalny a été hospitalisé la semaine dernière pour traiter une violente allergie alors qu’il purgeait une peine de 30 jours pour avoir appelé à une manifestation illégale.

Anastasia Vasilyeva, son médecin personnel avait ensuite affirmé qu’il présentait des symptômes d’empoisonnement, une version contredite mercredi par Alexeï Tokarev, médecin-chef de l’hôpital Sklifosovsky cité par l’agence Interfax.

Selon Anastasia Vasilyeva, qui s’exprimait mercredi sur la radio Echo de Moscou, l’hôpital en question ne dispose pas des équipements nécessaires pour mener à bien des examens toxicologiques rigoureux.

Bête noire du Kremlin, Alexeï Navalny a été emprisonné jeudi dernier après avoir appelé ses compatriotes à dénoncer le rejet de la candidature d’opposants qui souhaitaient se présenter aux élections municipales dans la capitale cette année.

Malgré une interdiction, la manifestation s’est déroulée dans le centre de Moscou samedi et les forces de l’ordre ont interpellé plus d’un millier de personnes, un chiffre record ces dernières années. (Maria Kiselyova et Andrew Osborn, Nicolas Delame pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below