July 22, 2019 / 6:16 AM / in a month

Une équipe de télévision française interpellée en Australie

MELBOURNE, 22 juillet (Reuters) - Le journaliste de télévision français Hugo Clément et son équipe ont été interpellés lundi alors qu’ils filmaient des manifestants bloquant un terminal de charbon du Queensland dans le nord-est de l’Australie, ont rapporté des médias australiens.

Hugo Clément et son équipe réalisaient un documentaire sur l’environnement pour la chaîne France 2, a expliqué Frontline Action on Coal, l’ONG écologiste à l’origine des actions de blocage organisées contre le port et les opérations du groupe indien Adani Enterprises, qui creuse actuellement une houillère controversée dans le Queensland.

Hugo Clément et ses collaborateurs ont été remis en liberté sous caution mais sont tenus de comparaître début septembre devant un tribunal du Queensland, a rapporté Australian Broadcasting Corporation.

La police de cet Etat a confirmé que des personnes avaient été interpellées et inculpées pour intrusion dans le terminal charbonnier d’Abbot Point.

Les journalistes français filmaient deux manifestants bloquant l’accès à Abbot Point, d’où le groupe Adani Enterprises compte exporter le charbon de la mine, a déclaré Amy, une représentante de Frontline Action on Coal, qui n’a donné que son prénom.

L’ambassade de France à Canberra n’a pas réagi pour le moment aux interpellations.

La mine Carmichael du groupe Adani et son projet ferroviaire pour exporter le charbon font l’objet de manifestations et de procédures judiciaires depuis près de dix ans, mais les opposants au projet ont subi un revers en juin, le groupe indien obtenant alors le feu vert définitif pour lancer les travaux. Le projet ferroviaire consistera à relier le bassin houiller de Galilee au terminal portuaire d’Abbot Point, sur la côte, soit 320 km de voie ferrée.

L’ONG écologiste Australian Marine Conservation Society a dit voir dans ce feu vert une “mauvaise nouvelle” pour la grande barrière de corail, qui s’étend au large du Queensland.

Le groupe Adani, qui a acquis le site en 2010, compte extraire de la mine Carmichael huit à dix millions de tonnes de charbon thermique par an. (Sonali Paul; Eric Faye pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below