July 19, 2019 / 11:46 AM / 5 months ago

La BCE prépare le terrain avant de sortir son arsenal-Allianz GI

PARIS, 19 juillet (Reuters) - La Banque centrale européenne (BCE) devrait mettre à profit la réunion monétaire de jeudi pour ouvrir la voie aux mesures d’assouplissement qu’elle a promises pour soutenir la croissance et se rapprocher de son objectif d’inflation, estime Franck Dixmier, directeur des gestions obligataires d’Allianz GI.

Si aucune mesure concrète n’est attendue avant la réunion de septembre, celle de jeudi devrait permettre à l’institution de Francfort de modifier sa communication pour y intégrer le message délivré le 18 juin par son président à Sintra, au Portugal, prévoit-il.

Mario Draghi avait alors clairement affirmé la volonté de la BCE de se tenir prête à prendre toutes les mesures nécessaires pour préserver la croissance et se rapprocher de son objectif d’une inflation légèrement inférieure à mais proche de 2%, rappelle Franck Dixmier.

“Ces déclarations ont conduit à un rallye sur l’ensemble des marchés, un aplatissement de la courbe des taux et un resserrement des spreads périphériques et de crédit”, ajoute-t-il.

Le nouveau message de la BCE devrait donc se traduire jeudi par une inflexion du pilotage des anticipations (‘forward guidance’), autrement dit de la communication par laquelle la BCE donne au marché des indications sur la politique qu’elle entend suivre.

En modifiant sa ‘forward guidance’, la BCE préparerait le terrain à la réunion de septembre, qui devrait ouvrir une séquence de baisse du taux de dépôt puis de lancement d’un programme d’achat d’actifs en fin d’année, selon l’expert d’Allianz GI.

La réunion de jeudi est importante mais devrait avoir peu d’impact pour les investisseurs, selon Franck Dixmier.

“Même si les marchés anticipent à 40% une baisse du taux de dépôt de 10 points de base en juillet et de 15 points de base d’ici à la fin de l’année, ce qui pourrait engendrer une légère déception, la confirmation officielle d’une politique encore plus accommodante devrait être bien perçue et favoriser l’ancrage des taux sur des niveaux extrêmement bas”, prévoit le directeur des gestions obligataires d’Allianz GI.

Il sera intéressant de voir si la réunion de jeudi témoigne d’une unanimité au sein du Conseil des gouverneurs sur les mesures envisagées, ajoute-t-il.

“De possibles dissensions pourraient affaiblir la portée du message. La récente annonce du changement de leadership à la tête de la BCE, avec la nomination de Christine Lagarde, ne devrait en revanche pas affecter la stratégie suivie.” (Patrick Vignal, édité par Juliette Rouillon)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below