July 16, 2019 / 3:37 PM / in a month

Les détaillants de Hong Kong inquiets après les protestations

HONG KONG, 16 juillet (Reuters) - Les détaillants de Hong Kong ont dit mardi prévoir une baisse à deux chiffres de leurs ventes en juillet-août par rapport à la même période de 2018 en raison des manifestations massives et parfois violentes qui se succèdent dans la ville depuis plus d’un mois.

Sur l’ensemble de l’année, l’association locale du commerce de détail, la Hong Kong Retail Management Association, prévoit désormais une baisse à deux chiffres des ventes au lieu de la croissance à un chiffre qu’elle anticipait précédemment.

Elle a exhorté le gouvernement du territoire à régler rapidement le différend autour du projet de loi - désormais suspendu - favorisant l’extradition de suspects vers la Chine continentale.

Les Hongkongais sont descendus par millions dans la rue ces dernières semaines et ces manifestations ont plusieurs fois débouché sur des violences et des heurts, comme dimanche dans un centre commercial qui abrite plusieurs enseignes de luxe.

Le secteur du commerce de détail “craint que l’incident ne dégrade l’image internationale de Hong Kong, celle d’une ville sûre avec de l’alimentation de qualité et un paradis commercial”, a déclaré l’association professionnelle dans un communiqué.

En juin, le consultant PwC a révisé à la baisse sa prévision des ventes au détail pour Hong Kong cette année, tablant désormais sur un recul de 5% et non plus de 3%.

Pour PwC, les manifestations de masse, couplées à l’absence de nouvelles attractions touristiques, risquent de limiter l’attrait de l’ex-colonie britannique pour les visiteurs de Chine continentale sur le court terme.

La Hong Kong Inbound Travel Association, une association qui regroupe des tour opérateurs, estime que les voyages organisés dans la ville ont baissé de 20 à 30% ce mois-ci par rapport à juillet 2018.

“L’impact commence à être manifeste et on voit des annulations de voyages de Chine continentale et de l’étranger”, a dit son président Paul Leung à Reuters. “On espère que les deux parties vont pouvoir régler le problème de manière pacifique.”

En mai, dernier mois pour lequel ces données sont disponibles, les ventes au détail avaient reculé de 1,3% à Hong Kong sur un an - leur quatrième mois consécutif de baisse.

Hong Kong constitue un marché clé pour l’industrie du luxe. LVMH, Kering et Hermes publieront leurs chiffre semestriels la semaine prochaine et devraient donner des indications sur l’évolution de leurs ventes dans le territoire sous administration chinoise. (avec les contributions de Felix Tam à Hong Kong et de Pascale Denis à Paris, Véronique Tison pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below