July 5, 2019 / 11:55 AM / a month ago

BMW doit chercher un nouveau DG, Krüger annonce son départ

FRANCFORT, 5 juillet (Reuters) - BMW va s’efforcer de choisir dès ce mois-ci un nouveau président du directoire après la décision de Harald Krüger de ne pas solliciter de nouveau mandat, a annoncé vendredi le constructeur automobile allemand.

En exprimant à 53 ans le souhait de connaître de nouvelles expériences professionnelles, Harald Krüger a devancé le conseil de surveillance de BMW, qui devait débattre de son éventuelle reconduction pour un deuxième mandat de cinq ans.

“Harald Krüger a informé aujourd’hui le président du conseil de surveillance qu’il ne solliciterait pas de nouveau mandat au-delà de son mandat actuel courant jusqu’au 30 avril 2020”, a déclaré BMW.

La succession de Harald Krüger sera abordée lors de la prochaine réunion du conseil de surveillance le 18 juillet, a ajouté le groupe munichois.

D’après le journal Frankfurter Allgemeine Zeitung, qui cite des sources internes à BMW, le prochain président du directoire sera l’actuel directeur de la production Oliver Zipse.

Le directeur financier Nicolas Peter et le directeur de la recherche et développement Klaus Fröhlich sont aussi considérés comme des successeurs potentiels.

“Après plus de dix années au sein du directoire, dont plus de quatre en tant que président du directoire du groupe BMW, j’aimerais suivre de nouvelles pistes professionnelles et profiter de mon expérience internationale variée pour de nouveaux projets et de nouvelles aventures”, déclare Harald Krüger, cité dans le communiqué de BMW.

Lui-même ancien directeur de la production, Harald Krüger a été désigné à la hâte en décembre 2014, avant de prendre officiellement ses fonctions en mai 2015, après le départ de Herbert Diess chez le concurrent Volkswagen.

Sous sa direction, BMW a perdu en 2016 la place de première marque mondiale de voitures de luxe au profit de Mercedes-Benz, de son concurrent Daimler, et a freiné un projet de production en masse de voitures électriques à base de fibre de carbone, à une époque où l’américain Tesla séduisait de plus en plus d’automobilistes avec ses véhicules à zéro émission.

Harald Krüger s’est aussi montré discret en public depuis qu’il s’était effondré, victime d’un malaise, sur une scène au salon automobile de Francfort en septembre 2015 lors de sa première grande conférence de presse en tant que patron de BMW.

Lors de la conférence de presse de présentation des résultats annuels du groupe en mars dernier, BMW avait éludé les questions sur l’avenir de Harald Krüger. Maximilian Schöberl, porte-parole de BMW, avait alors déclaré que la succession du président du directoire n’était “pas un sujet” débattu au sein du groupe. (Edward Taylor Bertrand Boucey pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below