June 27, 2019 / 4:37 PM / 5 months ago

Toyota investit €1,76 md dans les véhicules électriques en Indonésie

DJAKARTA, 27 juin (Reuters) - Toyota prévoit d’investir 1,76 milliard d’euros au cours des quatre prochaines années pour développer des voitures électriques en Indonésie, en commençant par des véhicules hybrides, a annoncé le ministère indonésien de coordination des affaires maritimes.

“De 2019 à 2023, nous augmenterons progressivement notre investissement à 28.300 milliards de roupies (1,76 milliard d’euros”, a déclaré le président de Toyota Akio Toyoda, cité dans un communiqué publié jeudi par le ministère.

Le constructeur automobile japonais a dit ce mois-ci que ses ventes de voitures neuves soit composées à 50% de modèles électriques d’ici 2025, avançant ainsi de cinq ans son calendrier initial, ajoutant qu’il ferait appel à des fabricants de batteries chinois atteindre cet objectif.

L’accord annoncé ce jeudi a été conclu lors d’une réunion tenue à Osaka entre le ministre indonésien chargé de la coordination des affaires maritimes, Luhut Pandjaitan, et Akio Toyoda.

“Comme le gouvernement indonésien dispose déjà d’une feuille de route en matière de développement des voitures électriques, Toyota considère l’Indonésie comme un excellent pays d’accueil d’investissements dans les voitures électriques”, déclare Akio Toyoda.

Le président de géant japonais a également précisé que le développement des voitures hybrides représenterait la première étape du plan.

PÔLE DE BATTERIES

L’Indonésie, première puissance économique de l’Asie du Sud-Est, dispose de réserves abondantes en minerais latéritiques de nickel, un ingrédient essentiel dans les batteries lithium-ion utilisées pour alimenter les voitures électriques.

De ce fait, le pays espère devenir un acteur régional majeur dans la production de ce type de batteries.

Deuxième pôle (“hub”) de la région de production automobile, l’Indonésie cherche à attirer les constructeurs automobiles étrangers.

Le pays a annoncé plus tôt dans l’année son intention d’introduire un régime fiscal qui offrira des réductions d’impôt aux producteurs de batteries et aux constructeurs automobiles de voitures électriques, ainsi que des accords tarifaires préférentiels avec d’autres pays qui ont une forte demande de voitures électriques électriques. (Fanny Potkin, Emma Cruz pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below