June 27, 2019 / 7:07 AM / 2 months ago

PRET-A-PORTER-H&M évoque un bon démarrage de ses ventes d'été

27 juin (Reuters) - Hennes & Mauritz (H&M) a fait état jeudi d’un bon démarrage pour les ventes de ses collections d’été et souligné qu’il pratiquait de moins en moins de rabais sur ses produits, après une légère baisse de son bénéfice imposable sur la période mars-mai, deuxième trimestre de son exercice, à 5,9 milliards de couronnes suédoises (560 millions d’euros) contre un consensus à 6,0 milliards.

Les promotions sur les vêtements, rapportées aux ventes, ont reculé d’un point de pourcentage au deuxième trimestre et H&M s’attend à ce qu’elles se contractent de 1,5 point supplémentaire au troisième.

Le groupe suédois estime que ses ventes ont augmenté de 12% en juin, premier mois de son troisième trimestre, après un gain de 11% sur la période mars-mai.

Principaux résultats trimestriels des autres entreprises du secteur :

* BOOHOO AFFICHE UNE HAUSSE DE 39% DU CA DU T1

12 juin - Le groupe britannique de prêt-à-porter en ligne Boohoo a publié mercredi un chiffre d’affaires en nette hausse sur le premier trimestre de son exercice 2019-2020, son offre de vêtements bon marché livrés rapidement continuant de plaire aux consommateurs alors que le secteur dans son ensemble connaît des difficultés.

Sur les trois mois à fin mai, le chiffre d’affaires de l’entreprise a bondi de 39%, 254,3 millions de livres (286 millions de livres). La marge brute est ressortie à 55% et les prévisions d’une progression du chiffre d’affaires 2019-2020 comprise entre 25% et 30% et d’une marge ajustée d’environ 10% ont été confirmées.

Fondé à Manchester, dans le nord de l’Angleterre, en 2006, Boohoo vend des vêtements, des chaussures et d’autres accessoires sous sa propre marque à une clientèle essentiellement composée de jeunes de 16 à 30 ans.

* INDITEX DÉGAGE UN BÉNÉFICE NET EN HAUSSE DE 10% AU T1

12 juin - Inditex, propriétaire des enseignes Zara et Massimo Dutti, a annoncé mercredi une hausse de 10% du bénéfice du premier trimestre de l’exercice 2019-2020, les effets de change jouant à nouveau en faveur du groupe espagnol après avoir eu pendant deux ans un impact négatif.

Le numéro un mondial du secteur a ainsi dégagé un bénéfice net de 734 millions d’euros sur les trois à fin avril, sur un chiffre d’affaires en progression de 5%, à 5,93 milliards.

Inditex génére la moitié de son chiffre d’affaires dans d’autres devises que l’euro, qui doit être convertie dans la monnaie unique pour élaborer le compte de résultats. Ces devises se sont renforcées par rapport à l’euro sur un an, ce qui donne un coup de pouce au chiffre d’affaires publié.

* ZALANDO VA ÉTENDRE LES FRAIS DE LIVRAISON

2 mai - Zalando ZALG.DE, premier site européen de prêt-à-porter en ligne, envisage de facturer des frais de livraison pour de plus petites commandes et sur un plus grand nombre de marchés afin de contrer une baisse de la taille moyenne des commandes qui pèse sur sa rentabilité.

Zalando a déjà introduit une valeur de commande minimale pour pouvoir bénéficier de la livraison gratuite en Italie, en Espagne, en Grande-Bretagne et en Irlande, ce qui a permis de ralentir à 0,4% la baisse de la taille moyenne des achats, à 55,9 euros au premier trimestre.

L’Ebit du groupe allemand au premier trimestre est ressorti à 6,4 millions d’euros pour un chiffre d’affaires en hausse de 15,2% à 1,378 milliard d’euros, conforme au consensus moyen des analystes qui s’élevait à 1,377 milliard d’euros.

* SMCP AFFICHE UNE CROISSANCE DES VENTES DE 7,2% AU T1

29 avril - SMCP, propriétaire des marques de mode Sandro, Maje et Claudie Pierlot, a enregistré une hausse de 7,2% à changes constants de son chiffre d’affaires au premier trimestre, le dynamisme de ses ventes à l’international ayant compensé un contexte de marché toujours difficile en France.

Dans un communiqué diffusé lundi, le groupe de prêt-à-porter positionné sur le luxe dit “accessible” a fait état d’un revenu de 274,6 millions d’euros sur les trois premiers mois de l’année, en progression de 9% en données publiées et conforme aux attentes.

En France, premier marché du groupe, les ventes ont baissé de 3,9% sur la période, affectées selon le groupe par “une baisse du trafic dans un marché difficile, marqué par un ralentissement du tourisme et une érosion de la confiance des ménages liés au mouvement des gilets jaunes”.

Le groupe, qui a poursuivi la réorganisation de son réseau de magasins dans l’Hexagone avec 6 fermetures nettes sur le trimestre, a confirmé l’ensemble de ses objectifs pour 2019.

* FAST RETAILING ABAISSE SA PRÉVISION ANNUELLE DE BÉNÉFICE

11 avril - Fast Retailing, propriétaire d’Uniqlo, a abaissé jeudi ses perspectives pour l’exercice en cours, à fin août, pénalisé par de gros rabais sur ses collections d’hiver en raison d’une météo clémente et par des pertes liées à la faiblesse de ses marques à l’étranger.

Le groupe japonais prévoit désormais un bénéfice d’exploitation de 260 milliards de yens (2,075 milliards d’euros), contre 270 milliards précédemment.

Au deuxième trimestre 2018-2019, son bénéfice d’exploitation a atteint 68 milliards de yens, contre 57 milliards un an auparavant, grâce à une forte croissance en Chine et aux ventes en ligne. Le marché tablait sur 64 milliards, selon le consensus Refinitiv.

* ASOS CONFIRME À NOUVEAU SES PRÉVISIONS ANNUELLES

10 avril - Asos a fait état mercredi d’une chute de 87% de bénéfice imposable du premier semestre 2018-2019, sous le coup de ventes mitigées pendant la période des fêtes et des problèmes logistiques aux Etats-Unis, mais cela n’empêche le groupe britannique de prêt-à-porter en ligne de confirmer ses prévisions annuelles.

Le groupe, en pleine phase de lourds investissements dans des plate-formes technologiques et des infrastructures telles que des entrepôts et des centres de distribution, prévoit toujours pour 2018-2019 une croissance de ses ventes de 15% et une marge opérationnelle de 2%.

* H&M RASSURE AVEC SON BÉNÉFICE

29 mars - Hennes & Mauritz (H&M) a fait état vendredi d’une baisse moins forte que prévu de son bénéfice imposable au premier trimestre de son exercice fiscal, le groupe suédois ayant vendu davantage d’articles à prix fort et amélioré ses marges.

Sur les trois mois au 28 février, le bénéfice imposable est tombé à 1,04 milliard de couronnes, contre 1,26 milliard un an plus tôt, en baisse pour un septième trimestre consécutif. Mais il est toutefois nettement supérieur aux attentes des analystes, qui prévoyaient un bénéfice en chute de 44% à 708 millions de couronnes (99 millions d’euros).

H&M a réalisé sur ce trimestre des ventes nettes de 51,015 milliards de couronnes, soit une progression de 4%. . Sur le mois de mars, du 1er au 27, elles ressortent en hausse de 7% en devises locales.

Service Entreprises

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below