June 18, 2019 / 7:47 PM / in 2 months

LEAD 3-USA-Shanahan va quitter le Pentagone, Mark Esper lui succédera

(Actualisé avec déclaration de Donald Trump, 5e paragraphe)

par Phil Stewart et Steve Holland

WASHINGTON, 18 juin (Reuters) - Le secrétaire américain à la Défense par intérim, Patrick Shanahan, a annoncé mardi qu’il ne chercherait pas à être confirmé à la tête du Pentagone, sur fond d’accusations de violences familiales qui ont refait surface ces jours-ci.

Patrick Shanahan dit avoir pris sa décision, annoncée tout d’abord par Donald Trump sur Twitter, pour éviter que ses trois enfants ne revivent “un chapitre traumatisant de notre vie familiale”.

“Il est malheureux de voir exhumer une situation familiale ancienne et douloureuse, par ailleurs éminemment personnelle”, a déclaré Shanahan, ancien cadre de Boeing, dans un communiqué, sans dire quand il quitterait ses fonctions au Pentagone.

Le président Trump a indiqué que l’actuel secrétaire à l’Armée de terre, Mark Esper, serait nommé secrétaire à la Défense par intérim. Shanahan devait être auditionné par le Sénat avant d’être confirmé à la tête du Pentagone, lorsque des informations sur des violences domestiques ont vu le jour, le FBI procédant à des recherches sur son passé avant l’audition.

Trump a assuré ne pas avoir poussé Shanahan à quitter ses fonctions, et a dit à la presse avoir eu vent seulement lundi des violences conjugales en question.

Le journal USA Today a rapporté que le FBI se penchait sur une affaire de violence conjugale datant d’il y a neuf ans et concernant Shanahan et son épouse d’alors.

Selon ce quotidien, Shanahan a affirmé n’avoir “jamais levé la main” sur son ex-femme. Pourtant, rappelle USA Today, chacun des ex-conjoints assure avoir été frappé par l’autre.

Le Washington Post fait état quant à lui d’un incident particulièrement horrible, au cours duquel le fils adolescent de Shanahan aurait frappé sa mère - l’ex-épouse de Shanahan - avec une bat de baseball, la laissant sans connaissance, baignant dans une mare de sang.

“De mauvaises choses peuvent arriver dans les bonnes familles(...), et c’est une tragédie, vraiment”, a dit Shanahan, cité cette semaine par le Washington Post. Il ajoutait que la divulgation de cet incident “ruinerait la vie de mon fils”.

Mark Esper, qui jouit d’un grand respect au Pentagone, passait pour favori pour la place de Shanahan si celui-ci n’était pas confirmé dans ses fonctions.

La décision de Shanahan promet de faire durer encore ce qui est d’ores et déjà la plus longue période sans secrétaire à la Défense confirmé.

L’ancien cadre de Boeing n’avait pas d’expérience préalable en matière de sécurité nationale lorsqu’il avait été nommé comme bras droit du secrétaire à la Défense d’alors, James Mattis. Shanahan dirige le Pentagone par intérim depuis la démission de Mattis à la fin 2018, intervenue en raison de désaccords avec Donald Trump sur la Syrie. (Eric Faye pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below