June 6, 2019 / 3:02 PM / 2 months ago

L'ESSENTIEL DE L'ACTUALITE A 15H00 GMT (06/06)

JOUR LE PLUS LONG: MACRON APPELLE TRUMP À RESTER FIDÈLE AUX ALLIANCES DE L’AMÉRIQUE

COLLEVILLE-SUR-MER, Calvados - Emmanuel Macron a appelé jeudi Donald Trump à rester fidèle à la “promesse de Normandie” à l’occasion du 75e anniversaire du Débarquement, exhortant le président américain qui a multiplié les décisions unilatérales depuis plus de deux ans à ne jamais cesser de faire vivre “l’alliance de peuples libres”.

“Soixante-quinze ans après, nous savons ce que nous devons à l’Amérique”, a déclaré le chef de l’Etat français lors d’une cérémonie au cimetière américain de Colleville-sur-Mer (Calvados), point d’orgue de cette journée de commémoration du “D-Day” en Normandie.

“L’Amérique, cher président Trump, qui n’est jamais aussi grande que lorsqu’elle se bat pour la liberté des autres, l’Amérique qui n’est jamais aussi grande que lorsqu’elle se montre fidèle aux valeurs universelles que défendaient ses pères fondateurs”, a-t-il poursuivi, en détournant le slogan “Make America great again” de campagne de Donald Trump en 2016.

VOIR AUSSI

GRAPHIQUE Le débarquement du 6 juin 1944 tmsnrt.rs/2QNyDZS

—- CIBLE DE PERQUISITIONS, COLLOMB DÉNONCE UNE MANOEUVRE POLITIQUE

LYON - Le maire de Lyon, Gérard Collomb, voit dans la double perquisition qui l’a visé mercredi, dans une affaire d’emploi fictif supposé concernant son ancienne compagne, une manoeuvre politicienne déclenchée à neuf mois des élections municipales.

Après avoir diffusé dans la nuit un communiqué en forme de contre-attaque, l’ancien ministre de l’Intérieur s’est montré souriant jeudi lors d’une conférence de presse à l’hôtel de ville prévue au départ sur le thème de “la nature en ville”.

“Je n’ai rien à cacher” a assuré l’édile avec calme. “Cela doit faire une petite quarantaine d’années que je suis dans la vie publique. En quarante ans, on a essayé de chercher des failles sur que nous faisions, et nous avons toujours été d’une grande rigueur”, a-t-il ajouté, avant de donner des détails sur la double perquisition de la veille.

—-

GOLFE-LES SABOTAGES DE TANKERS DEVANT LE CONSEIL DE SECURITE

DUBAI - Les Emirats arabes unis, l’Arabie saoudite et la Norvège vont présenter ce jeudi devant le Conseil de sécurité des Nations unies les conclusions d’une enquête commune sur les actes de sabotage qui ont visé le mois dernier quatre navires pétroliers au large des Emirats, rapporte la chaîne Sky News Arabia.

La chaîne, détenue par les Emirats, ne donnent aucune précision.

Deux pétroliers saoudiens, un navire émirati et un tanker norvégien ont été victimes d’actes de sabotage le 12 mai dernier. Les incidents n’ont fait aucune victime mais ravivé les tensions dans le Golfe.

—-

SOUDAN-BILAN OFFICIEL DES VIOLENCES DE LUNDI PORTÉ À 61 TUÉS

KHARTOUM - Les autorités soudanaises ont revu à la hausse leur bilan des violences qui ont éclaté lundi au Soudan, le portant de 46 à 61 morts, a annoncé le ministère de la Santé.

Selon le directeur général du ministère, Souleiman Abdel Jabbar, interrogé par Reuters, sur ces 61 décès constatés, 52 ont été enregistrés dans la capitale, où un campement de l’opposition a été dispersé par la force (49 civils tués par arme à feu et trois membres des services de sécurité mortellement poignardés). Les neuf autres décès ont eu lieu hors de la capitale.

D’après un collectif de médecins liés à l’opposition, le bilan de l’intervention contre les manifestants rassemblés devant le quartier général de l’armée est d’au moins 108 morts. L’armée a pris le pouvoir au Soudan il y a près de deux mois après avoir évincé le président Omar Hassan el Béchir.

—-

LE PRÉSIDENT DE LA CAF ENTENDU À PARIS

PARIS - Le président de la Confédération africaine de football (Caf), le Malgache Ahmad Ahmad, était interrogé jeudi par les autorités françaises à Paris, a confirmé la Fifa, instance dirigeante du football mondial.

Le comité d’éthique de la Fifa a été saisi le mois dernier par le secrétaire général de la Caf, Amr Fahmy, sur des soupçons de corruption et de harcèlement sexuel à l’encontre d’Ahmad Ahmad.

Le secrétaire général a ensuite été limogé. Ahmad Ahmad aurait notamment forcé la Caf à acheter des vêtements de sport en passant par une société française plutôt que directement auprès des fabricants, et à des prix gonflés.

—-

FIAT CHRYSLER RETIRE SON OFFRE DE FUSION AVEC RENAULT

PARIS - Fiat Chrysler a annoncé mercredi soir contre toute attente le retrait immédiat de son offre de fusion à 30 milliards d’euros avec Renault, accusant les conditions politiques en France d’avoir compromis un projet qui aurait donné naissance au troisième constructeur automobile mondial.

FCA a pris cette décision après que l’Etat français a demandé que le conseil d’administration de Renault dispose d’un délai additionnel de cinq jours pour se prononcer, afin d’obtenir le soutien de son partenaire japonais Nissan.

L’Etat français, principal actionnaire de Renault avec 15% du capital, a cherché notamment à obtenir des garanties sur l’emploi en France et le versement de dividendes aux actionnaires du groupe français, ont déclaré des sources informées des discussions.

Dans un communiqué diffusé jeudi matin, le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, a pris acte de cette décision, affirmant que l’Etat s’était montré dès le départ ouvert à cette offre, même s’il avait fixé ses conditions.

Gérard Darmanin, le ministre de l’Action et des Comptes publics, a pour sa part estimé que les discussions pourraient reprendre à l’avenir avec FCA, si les conditions étaient réunies.

L’échec de ce projet pèse dans les premiers échanges en Bourse sur les titres Renault et FCA, le premier perdant 8% à Paris et le second 3% à Milan, après avoir gagné respectivement 12% et 2% depuis son officialisation le 27 mai dernier.

—-

OBRADOR OPTIMISTE QUANT AUX CHANCES D’ACCORD MEXIQUE-USA

MEXICO/WASHINGTON - Le président mexicain, Andres Manuel Lopez Obrador, a dit espérer qu’un accord soit conclu avec les Etats-Unis ce jeudi afin de surmonter le contentieux sur les migrants et d’éviter que l’administration Trump n’impose des droits de douane sur les produits mexicains la semaine prochaine.

S’exprimant lors de sa conférence de presse régulière du matin, Lopez Obrador s’est montré optimiste quant aux chances d’accord et a réaffirmé que le Mexique avancerait avec prudence lors des discussions prévues dans la journée avec de hauts responsables de l’administration Trump.

“Les autorités américaines se sont très bien comportées(...), car elles n’ont pas été fermées au dialogue, et nous espérons qu’un accord sera conclu aujourd’hui”, a-t-il dit.

—-

MACRON RETROUVE LE NIVEAU DE CONFIANCE PRÉ-“GILETS JAUNES”

PARIS - La cote de confiance d’Emmanuel Macron progresse de 4 points, à 29%, son niveau le plus élevé depuis le mois d’octobre précédant le mouvement des “Gilets jaunes”, selon le baromètre politique du Figaro Magazine diffusé jeudi.

Selon l’enquête réalisée par Kantar-onepoint, cette progression s’explique notamment par une hausse de 11 points chez les sympathisants d’Europe Ecologie-Les Verts.

Le Premier ministre, Edouard Philippe, voit sa cote de confiance progresser de 2 points, à 28%, égalant son niveau d’avril, avec une progression de 9 points auprès des sympathisants d’Europe Ecologie-Les Verts.

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below