June 6, 2019 / 12:12 PM / in 9 days

La BCE repousse encore sa première hausse de taux

VILNIUS, 6 juin (Reuters) - La Banque centrale européenne (BCE) a de nouveau repoussé jeudi l’horizon du premier relèvement de ses taux directeurs depuis la crise financière et dit qu’elle pourrait continuer de rémunérer les banques qui prêtent aux entreprises et aux ménages dans un contexte de dégradation des perspectives de croissance.

“Le Conseil des gouverneurs prévoit désormais que les taux d’intérêt directeurs de la BCE resteront à leurs niveaux actuels au moins jusqu’au premier semestre 2020 et, en tout cas, aussi longtemps que nécessaire”, dit la BCE dans un communiqué.

Elle évoquait auparavant un maintien des taux à leur niveau actuel jusqu’à la fin de cette année, même si les marchés n’anticipaient déjà plus de hausse avant plusieurs années.

Parallèlement, dans le cadre de la troisième vague d’opérations trimestrielles de refinancement à plus long terme ciblées (targeted longer-term refinancing operations, TLTRO III), les banques pourront emprunter à la banque centrale à un taux supérieur de dix points de base au taux moyen appliqué aux opérations principales de refinancement, actuellement nul, pendant la durée du prêt.

Mais sous certaines conditions, elles pourront même être rémunérées par la BCE pour prêter.

“Pour les banques dont les prêts nets éligibles dépassent une valeur de référence, le taux appliqué aux TLTRO III sera plus bas et pourra être aussi bas que le taux d’intérêt moyen de la facilité de dépôt sur la durée de l’opération, majoré de 10 points de base”, explique en effet la banque centrale.

Le taux de la facilité de dépôt est actuellement fixé à -0,40%.

La BCE n’est pour l’instant pas allée jusqu’à réduire ses taux ou à reprendre ses achats de titres sur les marchés, estimant que la remontée de l’inflation dans la zone euro vers son objectif d’un peu moins de 2% est retardée mais pas compromise.

Son président, Mario Draghi, doit tenir une conférence de presse à partir de 12h30 GMT et dévoilera à cette occasion les nouvelles prévisions de croissance et d’inflation de l’institution.

Balazs Koranyi et Francisco Canepa Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below