June 5, 2019 / 2:56 PM / 5 months ago

La Commission européenne avertit la France et la Belgique sur leurs comptes publics

BRUXELLES, 5 juin (Reuters) - La Commission européenne a averti la France et la Belgique mercredi au sujet de leurs finances publiques, mais sans aller jusqu’à considérer, comme pour l’Italie, que l’ouverture d’une procédure disciplinaire était justifiée.

La dette publique de la France, deuxième économie de la zone euro, a représenté l’an dernier 98,4% du produit intérieur brut, bien au-delà du seuil de 60% recommandé par l’Union européenne.

Le déficit public français devrait s’accroître cette année à 3,1% du PIB, au-dessus de la limite européenne de 3%.

La Commission juge cependant que ces écarts ne sont que temporaires et salue les réformes structurelles engagées par la France ces dernières années.

Elle en conclut qu’une procédure disciplinaire n’est pas justifiée mais exhorte le gouvernement français à prendre des mesures budgétaires supplémentaires cette année pour respecter pleinement les règles de l’UE.

La Belgique, dont le ratio dette/PIB s’élève à 102%, soit le cinquième ratio dette/PIB le plus élevé de l’UE, est également sermonnée par la Commission qui juge cependant ne pas avoir une base suffisante pour ouvrir une procédure disciplinaire.

L’exécutif européen note que les réformes structurelles sur les retraites ou les impôts adoptées ces dernières années par la Belgique sont “importantes”, même si certaines ont eu temporairement un effet négatif sur les finances publiques.

La Commission a parallèlement préparé un rapport spécifique sur la situation de Chypre, dont la dette atteint 102,5% du PIB, mais estime que les efforts de Nicosie pour la résorber sont suffisants.

Bruxelles salue également les efforts réalisés par l’Espagne pour réduire son déficit et recommande de mettre un terme à une procédure disciplinaire engagée il y a dix ans contre Madrid.

Si les Etats membres acceptent cette proposition, il n’y aura plus aucun pays de la zone euro sous le coup d’une procédure disciplinaire, à moins que l’Italie soit visée à son tour. (Francesco Guarascio Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below